L'hiver heurte la forme des Français

  • info
  • photos
Chargement en cours
Une baisse de forme des Français ce mois-ci
.
1/10
Une baisse de forme des Français ce mois-ci
© ©BVA

Alors que jusqu'ici, l'ambiance hivernale n'avait pas minée les Français, une baisse de forme se fait finalement sentir ce mois-ci : 78% se déclarent en bonne forme, soit 4 points de moins que la mesure de décembre (82%). D'ailleurs, objectivement, cela se confirme : 28% des Français ont eu au moins un problème de santé au cours du mois, soit également 4 points de plus qu'en décembre (24%). Les enfants sont, par ailleurs, les premiers touchés par les maux hivernaux puisque 42% des parents déclarent un problème de santé survenu chez leur enfant alors qu'ils n'étaient que 24% avant l'hiver, la dernière mesure datant de novembre dernier. Toutefois, la fréquence des arrêts de travail chez les actifs est stable et oscille entre 9 et 11% depuis octobre (9% ce mois-ci).

Aux mêmes maux, les mêmes remèdes...

Les attitudes des Français malades sont globalement les mêmes qu'en décembre : 47% ont consulté leur médecin généraliste (et davantage les 50 ans et plus), 20% ont eu recours à l'auto-médication - en progression de 4 points ce mois-ci, 12% sont allés voir un médecin spécialiste et 9% ont attendu que le mal passe. La réaction des parents quand leur enfant a présenté un problème de santé est principalement la même mais dans des proportions plus importantes puisqu'ils se rendent plus systématiquement chez leur médecin généraliste (59%). 12% ont soigné leur enfant eux-mêmes sans demander de conseil extérieur. Les autres comportements ne sont adoptés que par moins d'1 parent sur 10.

Des dépenses de santé moins importantes en valeur en janvier malgré une augmentation du nombre de Français ayant dû régler des frais de santé

Au regard du plus grand nombre de malades ce mois-ci, les Français sont plus nombreux à avoir dû faire face à des dépenses de santé ce mois-ci : 67% contre 63% le mois dernier. Néanmoins, la moyenne de la somme dépensée est moins importante que les mois précédents (71,7€ en moyenne pour l'ensemble des Français). Si les maux d'hiver sont encore bien présents ce mois-ci, il s'agit de petites affections dont les remèdes pour y faire face ne font pas partie des plus coûteux. L'évaluation subjective du poids de ces dépenses dans le budget est tout à fait stable depuis le début de l'automne : 72% des Français les jugent supportables.

Les Français très partagés sur la généralisation du tiers payant

Axe important de la loi Santé qui fait actuellement débat, la généralisation du tiers payant ne génère pas d'opinion tranchée au sein de la population. 50% s'y déclarent défavorables dans la mesure où le coût réel des actes médicaux deviendrait abstrait pour le patient. Les 35-49 ans y sont les plus opposés (57%). Au contraire, 48% des Français sont favorables à cette mesure car elle limiterait leur avances de frais lors des consultations médicales. Les plus jeunes et les plus âgés penchent davantage vers cette vision des choses (58% des 18-24 ans et 52% des 50-64 ans se disent favorables).

La vaccination par le pharmacien : un sujet qui divise également les Français

Les Français sont parfaitement partagés quant à la possibilité d'être vacciné par leur pharmacien : 49% y sont favorables et 50% y sont opposés. Parmi les supporters, on retrouve les plus jeunes (60% des 18-24 ans y sont favorables) mais également les hommes (55%). Les femmes y sont, elles, majoritairement défavorables (55%). Il faut noter, toutefois, que les plus opposés à ce projet sont plus nombreux que ceux qui assurent leur totale adhésion : 23% des Français n'y sont « pas du tout » favorables alors que seuls 15% y sont « très » favorables.

Méthodologie

Enquête réalisée par l'Institut BVA les 21 et 22 janvier 2015 auprès d'un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet. 1 027 personnes âgées de 18 ans et plus ont répondu à l'enquête. La représentativité de l'échantillon est assurée par la méthode des quotas, appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession de l'interviewé et du chef de famille après stratification par région et catégorie d'agglomération.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
5 commentaires - L'hiver heurte la forme des Français
  • avatar
    lmp2810 -

    Etonnant !

    Quelle surprise : en hiver il fait plus froid, plus humide, on profite beaucoup moins de la chaleur et la lumière du soleil et donc on est plus facilement malade ou pas en forme !

  • avatar
    olphma -

    hé hé hé Marissol....

    On dirait que votre loi démagogique ne rencontre pas le succes espéré.....quand allons nous parler du retentissement de la greve des télétransmissions qui embouteille les CPAM? je suis spécialiste secteur 2 et aucun patient ne m'a fait de remarque désagréable,et bien au contraire c'était plutôt du genre"on est avec vous et on vous comprend Docteur"à chaque fois que j'ai expliqué pourquoi je ne me servais pas de la carte vitale..

  • avatar
    GEGE14 -

    GEGE14

    Ne serait-ce pas une Lapalissade ?

  • avatar
    Elle_Saint_Kant_d_Eu -

    En hiver, les gens consultent plus : étonnant non ?

    quand les frimas arrivent les rhumes aussi et le moral chute !
    il faudra sûrement faire une publication dans Science ou Nature car c'est la révélation scientifique des derniers siècles !
    ^^

  • avatar
    geoff -

    recherche

    on a vraiment des "chercheurs qui trouvent" en France ! découvrir que l'hiver on consulte davantage,il fallait le faire

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]