20.000 bébés naissent chaque année avec des anomalies congénitales

20.000 bébés naissent chaque année avec des anomalies congénitales©Gerard Julien

publié le 09 avril 2014 à 19h04

Un bébé né le 18 janvier 2005 à Marseille

Environ 20.000 bébés naissent chaque année avec des anomalies congénitales en tête desquelles la trisomie 21, selon des estimations publiées mercredi par l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Pour aboutir à ces estimations, l'InVS a utilisé les données issues de sept registres (Alsace, Antilles, Auvergne, Bretagne, Paris, Réunion, Rhône-Alpes) qui représentent 22% des naissances vivantes en France en 2011.

A partir de cette projection, le nombre d'anomalies congénitales a été estimé à 3,3 cas pour 100 naissances, soit environ 27.000 cas par an dont environ 20.000 nouveau-nés vivants, 400 mort-nés et 6.900 interruptions médicales de grossesse.

Parmi les 21 anomalies majeures retenues dans les registres, la trisomie 21 arrive en tête avec près de 2.400 diagnostics en 2011 chez des foetus ou des nouveau-nés, soit une prévalence de 0,3% des naissances.

Viennent ensuite les malformations de l'urètre chez le garçon (1700 cas), les "becs de lièvre" (ou fentes labiales et palatines - 1.300 cas), les malformations du système nerveux central (1.030 cas) dont le spina bifida (une malformation de la colonne vertébrale et de la moelle épinière : 510 cas), et plus d'un millier de malformations cardiaques majeures dont 400 cas de transpositions des gros vaisseaux.

Les registres n'ont en revanche pas recensé les malformations mineures telles que des déformations du pied, de petits angiomes (taches rouges de naissance) ou des hernies.

Selon l'InVS, les données recueillies sont "fondamentales pour apprécier l'évolution des malformations du cours du temps et leur impact en terme de prise charge, de handicap et de morbidité", même si elles peuvent être différentes d'un registre à l'autre et que leur interprétation "doit être considérée avec prudence".

Elles devraient à l'avenir être actualisées chaque année.

L'échographie et la prise de sang jouent actuellement un rôle majeur dans le dépistage des anomalies congénitales.

En cas de risque avéré d'une anomalie génétique ou de certaines infections contractées au cours de la grossesse, des prélèvements tels qu'une amniocentèse (prélèvement de liquide amniotique) peuvent également être proposés.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle
 
0 commentaire - 20.000 bébés naissent chaque année avec des anomalies congénitales
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]