Arabie saoudite: 187 décès des suites du coronavirus MERS

Arabie saoudite: 187 décès des suites du coronavirus MERS©Fayez Nureldine

publié le 29 mai 2014 à 18h05

Un employé agricole indien revêtu d'un masque, par crainte de contamination du coronavirus MERS, s'occupe des chameaux chez son employeur près de Ryad le 12 mai 2014

Le bilan des victimes du coronavirus MERS en Arabie saoudite est passé à 187 après de nouveaux décès, a annoncé jeudi le ministère de la Santé de ce pays du Golfe, premier foyer de la maladie apparue en 2012.

Un enfant de 11 ans est décédé mercredi à Ryad, a annoncé jeudi le ministère de la Santé dans son bulletin quotidien sur son site internet, faisant état de 568 cas d'infection depuis l'apparition de la maladie dans le royaume en septembre 2012.

La veille, le ministère avait annoncé le décès de six personnes: deux femmes de 55 et 80 ans à Ryad, deux hommes de 36 et 51 ans à Médine (ouest) et enfin un homme de 65 ans et une femme de 39 ans à La Mecque (ouest).

Outre l'Arabie saoudite, des cas d'infection ont été recensés dans d'autres pays, dont la Jordanie, l'Egypte, le Liban, les Emirats arabes unis ou encore les Etats-Unis et les Pays-Bas, mais la majorité des personnes touchées avaient voyagé ou travaillé en Arabie saoudite.

L'Iran, jusqu'à présent épargné par le coronavirus, a enregistré jeudi son premier décès dû à la maladie et fait état de six autres cas d'infection.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé mi-mai qu'elle ne déclarait pas d'état "d'urgence de santé publique de portée globale", en l'absence de preuves d'une transmission du virus d'homme à homme.

Elle a toutefois ajouté que la gravité de la situation avait "augmenté en termes d'impact sur la santé publique".

Le coronavirus MERS est considéré comme un cousin, plus mortel mais moins contagieux, du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

Comme lui, il provoque une infection des poumons, et les personnes touchées souffrent de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires. A la différence du SRAS, il génère aussi une défaillance rénale.

Il n'existe pour l'heure aucun traitement préventif contre le coronavirus MERS.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Arabie saoudite: 187 décès des suites du coronavirus MERS
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]