Cancer prostate: les autotests de dépistage de nouveau autorisés

Cancer prostate: les autotests de dépistage de nouveau autorisés©Philippe Huguen

publié le 20 mars 2015 à 23h03

Les autotests de dosage du PSA, un marqueur potentiel du cancer de la prostate, pourraient revenir sur le marché après une décision du Conseil d'Etat qui a annulé le 20 mars 2015 une interdiction de l'agence du médicament

Le Conseil d'Etat a annulé la décision prise en 2012 par l'agence du médicament ANSM d'interdire les autotests de dosage du PSA, un marqueur potentiel du cancer de la prostate, rendant possible leur retour sur le marché.

"Ces tests pourront à nouveau être autorisés à la vente," a précisé l'ANSM, interrogée par l'AFP.

Dans sa décision prise lundi et rendue publique vendredi, le Conseil d'Etat indique qu'il annule "pour excès de pouvoir" la décision prise le 24 août 2012 par laquelle le directeur de l'ANSM "a interdit la mise sur le marché, l'importation, la distribution en gros et la délivrance au public des dispositifs médicaux d'autodiagnostic de l'antigène prostatique spécifique".

Le PSA (antigène prostatique spécifique) est normalement présent dans le sérum des hommes à une faible concentration. Son augmentation est constatée en cas de cancer de la prostate, mais aussi dans certaines pathologies non cancéreuses comme les hypertrophies bénignes ou les prostatites. Son taux normal n'écarte pas la présence d'un cancer, selon l'ANSM.

Le dosage est en principe réalisé sur prescription médicale, mais deux autotests de dosage du PSA, produits par les sociétés Vedala et Nanorepo, étaient commercialisés en France en 2011-2012 au moment où l'interdication était intervenue. Des autotests sont également vendus sur internet.

Dans sa décision de 2012, l'ANSM avait indiqué qu'il s'agissait d'une "décision de précaution" dans la mesure où le dosage du PSA "ne permet pas, à lui seul, d'établir le diagnostic du cancer de la prostate".

"Il ne doit donc être utilisé que dans le cadre d'une stratégie globale de diagnostic de ce cancer, en association avec d'autres examens, à l'initiative d'un médecin et en fonction de chaque situation individuelle" ajoutait l'agence.

Aucune réaction n'a pu être immédiatement obtenue auprès de la société Le Complément alimentaire, qui avait déposé le recours devant le Conseil d'Etat.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - Cancer prostate: les autotests de dépistage de nouveau autorisés
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]