Coopération entre professionnels de santé: les négociations reprendront en septembre

Coopération entre professionnels de santé: les négociations reprendront en septembre©Jean-Sebastien Evrard

publié le 23 juillet 2014 à 19h07

Une infirmière dans un hôpital d'Angers le 24 octobre 2013

Les négociations sur les rémunérations des infirmières, kinés, médecins, sages-femmes ou encore pharmaciens travaillant en équipe entreront dans le vif du sujet en septembre, après un accord mercredi sur le cadre des discussions, ont indiqué des professionnels de santé.

Ces négociations pourront s'inscrire "dans le cadre d'un accord national interprofessionnel", qui s'appliquera à toutes les professions signataires, de façon uniforme, a indiqué à l'AFP Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF (principal syndicat de médecins libéraux) à l'issue de la réunion.

L'accord d'étape de mercredi a permis de "débloquer la situation juridique et politique" et les négociations se poursuivront sur le fond à la rentrée avec une conclusion espérée pour fin septembre, a déclaré à l'AFP le directeur général de l'Assurance maladie, Frédéric Van Roekeghem.

Les 18 professions, représentées par plus d'une quarantaine de syndicats, et l'Assurance maladie ont lancé fin mai des discussions pour déterminer les modalités de rémunération de ceux qui travailleront en équipe. L'objectif est de passer "d'une pratique de soins composée d'une succession d'actes ponctuels et indépendants" à "une prise en charge coordonnée du patient entre professionnels de santé", selon les termes de la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Mais dès la première séance, un désaccord sur la méthode et le cadre juridique était apparu, et les négociations s'étaient transformées en réunions de travail, laissant s'éloigner l'objectif d'un accord d'ici fin juillet souhaité par Mme Touraine.

La stratégie nationale de santé, lancée par le gouvernement, vise à mieux prendre en charge le parcours des patients. Les professionnels - médecins, paramédicaux et pharmaciens - sont incités à coopérer plus largement pour faciliter leur suivi, éviter et réduire les séjours hospitaliers.

Les protocoles de coopération reprendront des dispositifs déjà existants comme le Prado qui permet aux mères de bénéficier d'un accompagnement à domicile à leur sortie de la maternité. Ils cibleront aussi la prévention et l'accompagnement des patients atteints de pathologies chroniques comme le diabète ou des personnes en perte d'autonomie.

Pour encourager les professionnels à travailler ensemble, une "rémunération d'équipes de soins de proximité" sera mise en place, sous forme de forfait: les modalités font précisément l'objet des discussions. Les outils techniques pour y parvenir (messagerie sécurisée, logiciel informatique commun) devront également être définis, de même que les moyens financiers.

"Nous attendons de voir l'Ondam 2015 (la progression des dépenses de santé fixée par le gouvernement, ndlr) pour avoir une visibilité plus claire sur les marges de manœuvre", indique M. Van Roekeghem.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - Coopération entre professionnels de santé: les négociations reprendront en septembre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]