Coopération entre professionnels de santé: les syndicats rejettent l'accord

Coopération entre professionnels de santé: les syndicats rejettent l'accord©Philippe Huguen

publié le 06 novembre 2014 à 20h11

Les professionnels de santé rejette le texte sur la rémunération des médecins, infirmiers ou kinés travaillant en équipe, signant l'échec de plusieurs mois de négociations avec l'Assurance maladie

Les professionnels de santé ont massivement rejeté jeudi le texte sur la rémunération des médecins, infirmiers ou kinés travaillant en équipe, signant l'échec de plusieurs mois de négociations avec l'Assurance maladie, ont annoncé à l'AFP des sources syndicales.

Le texte prévoyait des forfaits de rémunération à se partager entre professionnels, allant de 40 à 75 euros par patient et par an, avec un maximum de 150 euros.

"Sur les moyens financiers, les syndicats ont considéré que c'était insuffisant, de mon côté je pense que j'ai fait ce qui était possible dans un contexte économiquement contraint", a estimé Frédéric Van Roekeghem, directeur de l'assurance maladie.

Lancées en avril, les négociations devaient formaliser la collaboration entre professionnels de santé afin d'améliorer la continuité des soins et la prise en charge des maladies chroniques, et d'éviter les hospitalisations.

Réunis jeudi lors de l'Assemblée générale de l'Union nationale des professionnels de santé (UNPS), 33 syndicats sur 41 ont voté contre la signature de l'avenant à l'accord cadre interprofessionnel (Acip), qui fixe les conditions de rémunération des équipes de soins, a dit à l'AFP Daniel Paguessorhaye, président de la Fédération française des Masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs et vice-président de l'UNPS.

Seule une organisation s'est prononcée pour, tandis que sept autres se sont abstenues, a-t-il précisé.

"Concrètement, cela signifie que le président de l'UNPS (Jean-François Fey) n'a pas mandat pour aller signer l'Acip", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il revenait désormais à l'Assurance maladie de "remettre les négociations sur le tapis".

Depuis quelques jours, plusieurs syndicats avaient fait savoir qu'ils s'opposeraient à la signature de l'accord. La CSMF (médecins) avait ainsi dénoncé "une usine à gaz totalement déconnectée des pratiques médicales" et un niveau de rémunération "ridicule".

Le syndicat MG-France, qui s'est abstenu, a décerné un "carton rouge aux pouvoirs publics et à l'Assurance maladie car les textes et les moyens proposés aux professionnels ont, sur le terrain, été jugés irréalistes et trop complexes".

Annoncées en mars par la ministre de la Santé Marisol Touraine, les négociations ont pris "trop de temps" et ont été freinées par les désaccords des syndicats, a estimé jeudi matin M. Van Roekeghem, en marge d'un point presse.

"Nous attendrons vraisemblablement un peu avant de nous engager dans la voie d'accords interprofessionnels, je le regrette", avait-il anticipé dans la matinée.

Frédéric Van Roekeghem doit quitter la direction de l'Assurance maladie à la mi-novembre après dix ans de mandat. Il sera remplacé par Nicolas Revel, ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée. Sa nomination a été approuvée jeudi par le Conseil de la Cnam.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle
 
0 commentaire - Coopération entre professionnels de santé: les syndicats rejettent l'accord
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]