Coronavirus MERS: la FAO évoque le rôle possible des dromadaires

Coronavirus MERS: la FAO évoque le rôle possible des dromadaires©Fayez Nureldine

publié le 23 mai 2014 à 19h05

Un travailleur saoudien, sur un dromadaire, porte un masque, le 12 mai 2014 près de Riyad

L'organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) a appelé vendredi à "intensifier d'urgence" les recherches sur le rôle des camélidés, en particulier les dromadaires, dans la propagation du Coronavirus MERS au Moyen-Orient.

Lors d'une réunion technique régionale convoquée par la FAO dans le Sultanat d'Oman cette semaine, les participants ont souligné la "récente recrudescence de cas humains dans la péninsule arabique et le soupçon de transmission épizootique faisant intervenir en particulier les dromadaires" précise l'organisation dans un communiqué.

La majorité des cas ont eu lieu par transmission d'homme à homme, toutefois il reste à déterminer si les personnes ont été infectées en entrant en contact avec des sources environnementales ou animales, estime la FA0.

Certaines études ont montré que le MERS-CoV circule chez les camélidés en Arabie saoudite depuis au moins 1992 indique-t-elle. "Des preuves génétiques d'infection par MERS-CoV ont été décelées dans des tests d'échantillons de chameaux dans une ferme au Qatar et dans d'autres études en Egypte et en Arabie saoudite".

"Il est vital que la communauté internationale comprenne mieux où et comment le virus est transmis, qui en est la source - l'animal ou l'homme - et quand et pourquoi certaines personnes propagent le virus", a déclaré Juan Lubroth, Vétérinaire en chef à la FAO cité dans le communiqué.

Pour M. Lubroth, "il est urgent de cibler les investigations sur l'épidémiologie du MERS-CoV chez les espèces animales, d'empêcher des infections primaires chez l'homme et d'éviter de mettre d'autres personnes en danger", a-t-il ajouté.

"Au 21 mai, le MERS a entraîné plus de 630 maladies confirmées en laboratoire chez l'homme et plus de 190 décès depuis 2012, selon l'Organisation mondiale de la Santé" rappelle l'organisation.

Le virus a principalement touché le Royaume d'Arabie saoudite, où 176 décès ont été enregistrés. Des cas ont été signalés également dans les Emirats arabes unis, au Qatar, en Jordanie, en Oman et au Yémen, ainsi que des cas isolés en Asie, en Afrique du Nord, en Europe et en Amérique du Nord, liés aux déplacements des personnes au Moyen-Orient.

Les coronavirus sont très répandus chez les espèces animales et ils peuvent infecter le bétail et toute une série d'espèces sauvages, y compris les chauves-souris, les rongeurs et les oiseaux sauvages, précise encore la FAO.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Coronavirus MERS: la FAO évoque le rôle possible des dromadaires
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]