Deux syndicats de médecins lancent des pétitions contre le projet de loi santé

Deux syndicats de médecins lancent des pétitions contre le projet de loi santé©Joe Raedle

publié le 05 novembre 2014 à 18h11

Deux syndicats de médecins libéraux ont lancé chacun une campagne auprès de leurs adhérents et des patients contre le projet de loi santé

A grand renfort d'affichettes, spot vidéo et de pétitions, deux syndicats de médecins libéraux ont lancé chacun mercredi une campagne auprès de leurs adhérents et des patients contre le projet de loi santé, au nom de "la liberté de choix".

Sur les réseaux sociaux, sur son site internet ou dans des cabinets via des affichettes, le syndicat de médecins libéraux (SML) "alerte" patients et praticiens et les invite à signer sa pétition pour "défendre la liberté de choix" et s'opposer au projet de loi "étatique et dirigiste".

"On est entré dans une phase de combat syndical" contre ce texte, présenté mi-octobre et qui sera examiné début 2015 au Parlement. Cette réforme contient "les germes d'une transformation profonde de notre système de soins et des soins de proximité", a affirmé lors d'une conférence de presse Roger Rua, président du SML.

Le SML exige le retrait du projet de loi qui prive, selon lui, les médecins libéraux de leur liberté d'exercice et d'installation, et donc prive les patients du choix de leur médecin.

Le syndicat estime que le texte confère plus de pouvoirs aux agences régionales de santé -- qui appliquent au niveau local, en fonction des besoins spécifiques d'un territoire, la politique sanitaire nationale --, et redoute qu'elles n'orientent l'organisation des soins, et donc les patients, vers l'hôpital ou les maisons de santé, au détriment des médecins libéraux.

Le syndicat dénonce aussi "la tentative d'encadrer fortement les prescriptions" via des demandes d'ententes préalables, et réclame une revalorisation de la consultation.

Si la Confédération des syndicats de médecins français (CSMF) ne demande pas le retrait du projet de loi, mais des négociations pour revoir certaines mesures "insupportables", elle rejoint toutefois le SML sur beaucoup de griefs.

La CSMF a donc aussi lancé une pétition, affichettes à l'appui énumérant les travers de la réforme qui "sacrifie" et "rationne" les soins, et "supprime la liberté de choix".

Le syndicat appelle aussi, comme d'autre syndicats de généralistes et spécialistes, les médecins à fermer leurs cabinets du 24 au 31 décembre.

"Le gouvernement n'entend pas nos multiples protestations, il veut démanteler la médecin libérale et le métier même de médecin", en permettant entre autres aux pharmaciens de vacciner, aux sages-femmes de prescrire des substituts nicotiniques aux conjoints des futures mamans.

"La rupture est consommée", a déclaré devant la presse Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle
 
0 commentaire - Deux syndicats de médecins lancent des pétitions contre le projet de loi santé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]