Ebola: Le Nigeria confirme un nouveau cas à Lagos

Ebola: Le Nigeria confirme un nouveau cas à Lagos©afp.com

publié le 11 août 2014 à 13h08

Le ministre nigérian de la Santé, Onyebuchi Chukwu, le 6 août 2014 à Abuja

Le Nigeria a confirmé lundi un nouveau cas d'Ebola à Lagos, plus grande ville du pays et d'Afrique de l'Ouest, portant à dix le nombre total de personnes touchées selon le ministère nigérian de la Santé.

Le ministre de la Santé, Onyebuchi Chukwu, a précisé qu'il s'agissait d'une infirmière qui avait été en contact avec un Libérien, Patrick Sawyer, mort de la fièvre hémorragique dans un hôpital de Lagos le 25 juillet.

Au total, deux personnes sur les dix cas confirmés sont mortes au Nigeria de l'épidémie d'Ebola qui touche quatre pays d'Afrique de l'Ouest depuis le début de l'année.

Une infirmière qui avait été en contact avec Sawyer est morte la semaine dernière à Lagos où sept autres cas confirmés ont été recensés par le ministère de la Santé.

"Le 10e cas est une des infirmières qui ont été en contact" avec Sawyer; Elle a été placée en isolement et est soignée, a dit le ministre lors d'une conférence de presse à Abuja, précisant qu'elle avait été soumise à des tests pendant le week-end.

Le Libérien mort à Lagos avait introduit le virus au Nigeria le mois dernier. Le pays avait jusque-là été épargné par l'épidémie qui a fait près de 1.000 morts en huit mois sur quelque 1.800 cas au total en Guinée, Sierra Leone, Liberia et Nigeria selon le dernier bilan, vendredi, de l'Organisation mondiale de la santé.

L'OMS a pour sa part dénombré 13 cas au Nigeria, dont deux mortels.

Le ministre de la Santé n'a pas fait de commentaires sur la différence des bilans.

Pays le plus peuplé et première économie d'Afrique, le Nigeria a pris des mesures draconiennes contre l'épidémie, dont une déclaration d'urgence sanitaire la semaine dernière.

Mais les autorités sanitaires de l'Etat de Lagos, où se concentre pour l'instant la maladie, en raison du manque de personnel médical, ont fait appel lundi aux volontaires.

La situation est aggravée par des divisions au sein du syndicat des médecins hospitaliers du secteur public après une grève de plus d'un mois.

Le ministre de la Santé a confirmé lundi que des médecins poursuivaient le mouvement et que des divisions s'étaient manifestées au sein de l'Association médicale nigériane (NMA).

Le chef de la NMA, Kayode Obembe, avait annoncé jeudi la suspension de la grève en raison de l'urgence créée par Ebola. Mais d'autres membres du syndicat ont refusé de suivre sa directive, relevant qu'aucune de leurs revendications n'avaient été satisfaites par le gouvernement.

M. Chukwu a déclaré lundi qu'il "suppliait" les médecins de reprendre le travail.

La Croix-Rouge nigériane a de son coté dit mobiliser ses volontaires pour notamment informer le public et faire respecter les mesures de prévention.

Son secrétaire général, Bello Hamman Diram, a précisé que 18 volontaires étaient déjà à l'oeuvre et que 300 autres seraient déployés pour aider le gouvernement fédéral d'Abuja et les autorités de Lagos.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle
 
0 commentaire - Ebola: Le Nigeria confirme un nouveau cas à Lagos
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]