Ebola: plusieurs Américains pourraient avoir été exposés en Sierra Leone

Ebola: plusieurs Américains pourraient avoir été exposés en Sierra Leone©Francisco Leong

publié le 13 mars 2015 à 20h03

Un membre des services médicaux monte dans une ambulance, le 11 novembre 2014 dans la banlieue de Freetown

Un travailleur médical américain infecté par le virus Ebola en Sierra Leone, rapatrié aux Etats-Unis et hospitalisé vendredi dans une clinique spécialisée, se trouve dans un "état grave", a indiqué l'Institut national de la Santé (NIH).

Cette personne, dont l'identité n'a pas été dévoilée, a été évacuée de Sierra Leone par un avion privé et "hospitalisée au NIH Clinical Center", près de Washington.

"Les médecins du NIH ont examiné le patient infecté par le virus Ebola et ont conclu qu'il se trouvait dans un état grave. Aucun autre détail ne sera donné à ce stade", a indiqué le NIH dans un communiqué.

Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont fait savoir plus tard dans un communiqué distinct qu'un autre Américain, qui a pu avoir un contact avec ce patient, était en cours de transfert vers Atlanta, pour se trouver à proximité si besoin de l'hôpital universitaire Emory, qui a traité plusieurs malades américains infectés par le virus.

Il "ne présente aucun symptôme et aucun diagnostic pour Ebola n'a été formulé", ont souligné les CDC, précisant que plusieurs autres personnes ayant pu entrer en contact avec le bénévole malade en Sierra Leone, "y compris plusieurs autres citoyens américains", étaient sous surveillance sur place.

"A ce stade, aucune de ces personnes n'a été testée positive pour Ebola", ont précisé les CDC, indiquant qu'elles étaient toutes bénévoles dans le cadre de la lutte contre le virus.

Par précaution, les CDC et le département d'Etat américain élaborent un dispositif si un rapatriement sanitaire devenait nécessaire.

Le NIH Clinical Center, situé à Bethesda (Maryland), dans la banlieue nord de la capitale fédérale, dispose "d'équipements d'isolement de haut niveau et possède une équipe de spécialistes des maladies infectieuses et des soins intensifs", a précisé l'hôpital.

L'infirmière américaine Nina Pham, qui avait été infectée par le virus quand elle s'occupait d'un patient Libérien, Thomas Eric Duncan, dans un hôpital du Texas, avait été prise en charge dans le même établissement de Bethesda. Elle avait été déclarée guérie le 24 octobre. M. Duncan, quant à lui, avait été tardivement hospitalisé et est décédé.

L'Organisation mondiale de la santé a annoncé jeudi que 10.000 personnes infectées par le virus Ebola étaient mortes à travers le monde depuis décembre 2013, lorsque s'est déclenchée la plus grave épidémie de cette fièvre hémorragique depuis son identification en 1976.

Le virus a surtout fait des victimes en Afrique de l'Ouest, en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle
 
0 commentaire - Ebola: plusieurs Américains pourraient avoir été exposés en Sierra Leone
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]