Face aux interrogations sur la gouvernance, Sanofi annonce un programme de lancements nourri

Face aux interrogations sur la gouvernance, Sanofi annonce un programme de lancements nourri©Eric Piermont

publié le 20 novembre 2014 à 22h11

Sanofi annonce son objectif de lancer jusqu'à 18 nouveaux médicaments et vaccins "à un rythme accéléré" d'ici 2020,  pour un chiffre d'affaires cumulé de plus 30 milliards d'euros à changes constants dans les cinq premières années de vente

Serge Weinberg, qui a pris les rênes de Sanofi après l'éviction de son directeur général il y trois semaines, a assuré jeudi qu'il y avait bien un "pilote aux commandes" et a réaffirmé la validité de la stratégie suivie, face aux interrogations suscitées par ce changement brutal.

Le groupe pharmaceutique s'est efforcé de dissiper d'éventuels doutes sur le cap suivi, en présentant aux investisseurs un programme "accéléré" de 18 lancements de produits d'ici 2020.

L'annonce lors des résultats du troisième trimestre d'un horizon assombri pour l'activité diabète aux Etats-Unis avait été mal reçue par les marchés financiers, qui avaient appris dans la foulée le 29 octobre l'annonce surprise du départ du directeur général Chris Viehbacher, remercié par le conseil d'administration.

Le cours de l'action Sanofi avait été lourdement sanctionné, le titre abandonnant près de 15% sur deux jours.

"Il y a un pilote aux commandes", a déclaré M. Weinberg lors d'une réunion avec les investisseurs consacrée au portefeuille de nouveaux produits du groupe, au siège de la filiale américaine de Sanofi, Genzyme, à Cambridge près de Boston (Etats-Unis).

"Vous pouvez vous poser des questions sur la recherche en cours d'un directeur général", a-t-il reconnu devant les analystes. Mais "le comité des nominations est au travail" et "nous prendrons le temps" nécessaire, a-t-il ajouté lors d'une intervention très attendue par les marchés.

M. Weinberg, qui est devenu directeur général après le départ de Chris Viehbacher, tout en restant président du conseil d'administration de Sanofi, a rappelé le profil du candidat recherché, et notamment "une solide connaissance de la pharmacie", "une bonne connaissance du marché américain" et une "forte capacité à communiquer avec les investisseurs, les journalistes et quelquefois avec le conseil d'administration", a-t-il ajouté, en référence à un manque de communication avec le conseil reproché à M. Viehbacher.

Lors d'une rencontre avec la presse, il a certifié qu'il n'avait "aucun projet de rester" au poste qu'il a repris, rappelant que la recherche d'un nouveau directeur général se portait sur une personnalité extérieure au groupe. "Cela vaut pour moi aussi", a-t-il dit.

- La stratégie réaffirmée -

Le PDG a ainsi réaffirmé son soutien à la stratégie mise en oeuvre depuis 2008, sous la direction de M. Viehbacher. "Cette stratégie est toujours la même aujourd'hui et n'attendez pas qu'elle change", a-t-il lancé. Une position déjà exprimée dès son arrivée à la tête du groupe, et qui repose sur la diversification.

Sanofi est "clairement positionné pour remporter des succès dans le futur", a assuré M. Weinberg. "Je suis concentré à faire en sorte que notre dynamique soit maintenue et que nos priorités stratégiques soient renforcées", a-t-il ajouté.

Il a aussi voulu couper court à l'hypothèse d'un repli possible du groupe, assurant au contraire que Sanofi restait une entreprise "totalement internationale" et que sa "transformation" allait continuer et "pas seulement en France". La bonne exécution des programmes sera aussi renforcée.

Le patron de Sanofi a au passage salué le "remarquable retournement" opéré en matière de recherche. Le directeur de la R&D Elias Zerhouni a de son côté rappelé que "l'innovation restait le coeur de l'entreprise".

Chris Viehbacher avait piloté un virage majeur dans la recherche et développement du groupe, largement ouverte vers l'extérieur et des partenariats avec des centres de recherche publics et des sociétés innovantes de biotechnologies comme les américains Regeneron ou Alnylam.

Pour illustrer cet engagement, Sanofi a présenté l'état de son portefeuille de produits les plus avancés, tablant sur jusqu'à 18 nouveaux médicaments et vaccins d'ici 2020.

- Confiance pour la division diabète -

Le groupe promet des lancements "à un rythme accéléré dès 2014", qui pourraient potentiellement générer un chiffre d'affaires cumulé de plus de 30 milliards d'euros au cours de leurs cinq premières années de vente, à changes constants.

Vaccin contre la dengue en 2015, nouveaux traitements contre l'hypercholestérolémie, la sclérose en plaques et des maladies rares comme le maladie de Gaucher: les lancements concernent différentes aires thérapeutiques.

Sanofi a par ailleurs affiché sa confiance concernant l'avenir de sa division diabète, en prévoyant qu'elle parviendrait à dégager un chiffre d'affaires "stable ou en légère progression entre 2015 et 2018", malgré l'impact négatif du marché américain sur les ventes de l'insuline Lantus, son produit numéro un.

Une prévision qui stipule toutefois comme condition qu'un biosimilaire substituable ne soit pas lancé sur le marché américain avant 2019.

"Les volumes vont continuer à croître, mais le prix va diminuer sur Lantus", a précisé le directeur financier Jérôme Contamine.

Sanofi table pour cela sur l'arrivée de plusieurs produits: Toujeo, une nouvelle insuline basale en cours d'examen par les autorités réglementaires aux Etats-Unis et en Europe, et qui doit prendre le relai de Lantus, Afrezza, une insuline inhalable à action rapide déjà approuvée par la FDA américaine, et Lixilan, une association d'insuline basale et de la molécule lixisénatide.

A la bourse de Paris, l'action Sanofi a clôturé en baisse de 2,36% à 75,02 euros, dans un marché en recul de 0,75%.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle
 
0 commentaire - Face aux interrogations sur la gouvernance, Sanofi annonce un programme de lancements nourri
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]