Grippe aviaire: une deuxième exploitation contaminée aux Pays-Bas

Grippe aviaire: une deuxième exploitation contaminée aux Pays-Bas©Bas Czerwinski

publié le 20 novembre 2014 à 19h11

Une première exploitation de volailles a été touchée par le virus de la gripppe aviaire près du village de Hekendorp, aux Pays-Bas, le 16 novembre 2014

Le virus de la grippe aviaire a été détecté dans un deuxième élevage de volailles aux Pays-Bas, ont annoncé jeudi les autorités, précisant toutefois ne pas savoir s'il s'agissait à nouveau d'une variante "hautement pathogène".

"Le virus de la grippe aviaire a été détecté dans une exploitation, située à Ter Aar (ouest, ndlr), qui compte environ 43.000 volailles", ont indiqué les autorités sanitaires néerlandaises (NVWA) dans un communiqué.

Les volailles vont être tuées et l'exploitation désinfectée par les autorités sanitaires, a annoncé la même source.

Le ministère des Affaires économiques a pour sa part assuré dans une lettre au Parlement qu'il s'agissait d'une variante de type H5, mais a précisé : "nous ne savons pas encore s'il s'agit d'une variante peu pathogène ou hautement pathogène".

Les autorités néerlandaises devraient pouvoir établir d'ici à vendredi soir au plus tôt si le virus détecté à Ter Aar appartient aussi à la souche H5N8, qui avait été détectée au cours du week-end dans une ferme d'Hekendorp, dans le centre du pays.

Quelque 150.000 volailles avaient été abattues et une partie du village interdit à la circulation.

La Commission européenne "reste en contact permanent avec les autorités néerlandaises et reste prête a adapter rapidement" le dispositif en vigueur pour prévenir une propagation, a indiqué un porte-parole à Bruxelles.

Dans l'immédiat, les experts vétérinaires réunis jeudi par l'exécutif européen ont conclu que les mesures prises aux Pays-Bas, ainsi que dans les deux autres pays touchés jusque là, Grande-Bretagne et Allemagne, sont "appropriées et proportionnées", a indiqué une source européenne.

Les experts ont confirmé la nécessité pour tous les Etats-membres de "renforcer les mesures de biosécurité dans les élevages de volaille", après un premier appel en ce sens de la Commission européenne lundi.

La souche H5N8, jusque là limitée à l'Asie, avait été détectée pour la première fois en Europe début novembre dans un élevage de dindes en Allemagne.

Le virus, porté par des oiseaux migrateurs sauvages, a depuis été également détecté aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne dans une exploitation située dans le Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre.

Aux Pays-Bas, une interdiction de transports valant sur l'ensemble du pays pour les volailles, les oeufs et le fumier de volailles a été à nouveau décrétée pour une durée maximum de 72 heures, a indiqué le ministère des Affaires économiques.

Cette interdiction avait déjà été décrétée dimanche à la suite de la découverte du premier cas à Hekendorp avant d'être levée mardi à 18H00 lorsqu'il s'était avéré que les 16 exploitations se trouvant dans un rayon de 10 kilomètres n'étaient pas contaminées.

De manière similaire, les élevages de volailles situés dans un rayon de 10 kilomètres autour de la ferme contaminée de Ter Aar feront l'objet d'analyses. Quatre exploitations sont concernées.

Une interdiction de chasser a également été décrétée sur l'ensemble du territoire.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Grippe aviaire: une deuxième exploitation contaminée aux Pays-Bas
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]