Guadeloupe: grand ménage contre le fléau du chikungunya

Guadeloupe: grand ménage contre le fléau du chikungunya©Nicolas Derne

publié le 18 juillet 2014 à 11h07

Documentation sur le moustique qui transmet la maladie du chikungunya, dans un magasin de Fort-de-France le 10 juillet 2014

"Baillifiennes, Baillifiens! Le chikungunya est pour notre département un véritable fléau!": Evelyne Ponchateau, maire d'une petite commune de Guadeloupe, prend des accents dramatiques pour appeler ses administrés à se mobiliser contre l'épidémie qui sévit sur l'île.

Devant sa petite mairie peinte en crème et azur regardant la mer, la maire de Baillif, commune de 5.300 habitants, a de bonnes raisons de vouloir "en finir": un quart des habitants ont été touchés par "la maladie de l'homme courbé" ces six derniers mois.

Une opération "grand ménage" a été lancée, dont plusieurs volets ont été présentés à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, en déplacement aux Antilles pour prendre la mesure du "chik", dont 115.000 cas ont été recensés à ce jour.

Le ramassage des encombrants a été renforcé, les épaves de voitures sont sorties des jardins, la ravine Désolée, qui servait peu ou prou de décharge à ciel ouvert, est nettoyée par les agents de la commune.

Des réunions de quartiers ont été organisées, une voiture avec haut-parleur a sillonné les rues pour promouvoir les gestes de prévention contre le chikungunya, transmis par des piqûres de moustiques, dont il faut éviter la prolifération à tout prix en ce début de saison des pluies.

Devant sa case, ruelle de la Mutualité, Delphine Romarin se remet difficilement du chik: "Je l'ai eu en avril-mai. K.O. technique. Tu ne peux plus te lever, plus t'assoir et il faut même que quelqu'un t'aide pour aller aux toilettes". Cette aide-soignante de 57 ans n'en a pas encore fini: "ça part, ça revient ce mois-ci", autrement dit elle fait des rechutes qui ne lui permettent pas de reprendre son emploi.

"Quelle que soit la tranche d'âge, on est courbaturé. Et si on a le malheur d'avoir eu une facture, un lumbago ou une entorse, ça résonne là où on a une faiblesse", témoigne aussi Christelle Jombert, 31 ans, assistante sociale.

- Rumeurs tenaces -

"Je ne l'ai pas eu!", dit une femme en passant. "Dis plutôt pas encore!", lui répond une voisine. Une partie de la population finit par attendre, fataliste, son tour de "chik" pour être ensuite immunisé, et du coup se protège moins.

"Ca fait des mois que la maladie est présente, certains baissent les bras mais il faut donner un coup de collier et lutter contre ces sentiments de résignation", estime Marisol Touraine.

Il faut aussi compter sur ces rumeurs tenaces malgré les efforts de pédagogie: "Certains patients disent que c'est dans l'air, que ce sont des expériences de savants fous, de la CIA, toute théorie du complot, ou qui touche à l'irrationnel", raconte le Dr Guy Ursule, président de l'Union régionale des professionnels de santé. "Certains invoquent des prophéties", abonde Mme Ponchateau.

"C'est pour cela que nous menons cette opération +le choc contre le chik+ et notre affiche met en scène les deux acteurs de cette épidémie: le moustique, vecteur, et le sang, réservoir du virus", détaille le Dr Ursule. "Il faut un choc dans les esprits: le moustique est présent massivement et il faut s'en débarrasser".

Les jeunes gens engagés dans les "brigades anti-chik", des BAC d'un nouveau style, sillonnent la ville en faisant du porte à porte pour répéter inlassablement les mêmes conseils et convaincre les plus réticents de se protéger.

Pour les plus isolés, personnes âgées ou en situation de précarité, le conseil général va faire distribuer des sprays de répulsif. Car se protéger est utile quand on est sain mais également quand on est malade pour ne pas contaminer de nouveaux moustiques.

"Les personnes ont leurs habitudes", reconnaît la maire de Baillif, "mais il faut avoir un comportement citoyen pour arriver à éradiquer cette épidémie". Qui n'a pas encore atteint son pic.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle
 
0 commentaire - Guadeloupe: grand ménage contre le fléau du chikungunya
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]