L'OMS obtient le feu vert de Damas pour livrer des médicaments à Alep

L'OMS obtient le feu vert de Damas pour livrer des médicaments à Alep©Karam al-Masri

publié le 22 décembre 2014 à 23h12

Un rebelle tire sur les forces syriennes pro-gouvernement au nord d'Alep le 18 décembre 2014

Damas a donné son feu vert à la livraison de matériel médical et de médicaments aux zones d'Alep sous contrôle de l'opposition ainsi que dans deux autres zones près de la capitale, a annoncé lundi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

"Nous avons reçu toutes les lettres d'autorisation. Nous sommes prêts", a déclaré à l'AFP la représente de cette agence de l'ONU en Syrie, Elizabeth Hoff.

Ces autorisations sont "un grand pas en avant", a-t-elle estimé, tout en mettant l'accent sur le fait que la livraison dépendait encore de la situation sécuritaire.

Le gouvernement syrien a déclaré qu'il était prêt à autoriser et faciliter la livraison de médicaments pour des maladies chroniques, de vaccins, de solutés intraveineux et de matériel chirurgical aux zones contrôlées par l'opposition dans le gouvernorat d'Alep, dans le district assiégé de Mouadamiya près de Damas, et la région de la Ghouta orientale près de la capitale.

Mme Hoff s'est déclarée "très optimiste" sur le fait qu'un premier convoi de plusieurs camions pourrait se rendre à Alep la semaine prochaine, et que les livraisons auront lieu dans les autres zones dans les prochaines semaines.

Le Conseil de sécurité a prolongé la semaine dernière d'un an l'autorisation pour les convois de l'ONU de franchir les frontières de la Syrie pour livrer de l'aide à des centaines de milliers de civils, en particulier dans les zones rebelles.

Les 15 membres du Conseil de sécurité avaient alors rappelé que 12,2 millions de Syriens "ont besoin urgent de secours", que 7,6 millions de civils étaient déplacés à l'intérieur du pays, et que 220.000 étaient assiégés par les forces gouvernementales ou rebelles.

Une précédente résolution sur ce thème avait été adoptée en juillet dernier. Mais depuis septembre, seuls quelques camions ont traversé la frontière, a précisé Elizabeth Hoff.

La zone de Mouadamiya n'a reçu qu'une livraison de médicaments en deux ans, a-t-elle indiqué.

Les cas de rougeole augmentent, la couverture vaccinale étant passé de 90% avant le conflit en mars 2011 à 52%, et il en est de même pour les maladies hydriques, provoquées par l'ingestion ou le contact avec des eaux insalubres.

"Dans certains abris pour personnes déplacées, de 50 à 70 personnes partagent un seul WC", a indiqué Mme Hoff.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - L'OMS obtient le feu vert de Damas pour livrer des médicaments à Alep
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]