Le gène BRCA 2 associé à un risque accru de cancer du poumon pour les fumeurs

Le gène BRCA 2 associé à un risque accru de cancer du poumon pour les fumeurs©Frank Perry

publié le 01 juin 2014 à 19h06

Un chirurgien de l'Institut de Cancérologie de l'Ouest le 7 décembre 2011 à Saint-Herblain, dans l'ouest de la France

Une mutation du BRCA 2, gène connu jusqu'à présent comme lié à un risque de cancer du sein chez les femmes, est associée à un risque accru de cancer du poumon pour les fumeurs, qu'ils soient hommes ou femmes, selon une étude publiée dimanche.

Un groupe de scientifiques, emmenés par une équipe de l'Institut britannique ICR (Institute of Cancer Research), a trouvé un "lien" entre l'un des cancers du poumon les plus communs, le carcinome épidermoïde, et une mutation du gène dit BRCA 2 (pour BReast CAncer 2) qui concernerait environ 2% de la population.

"Les résultats (de ces recherches, ndlr) indiquent que près d'un quart des fumeurs avec un défaut spécifique dans leur gène BRCA 2 développeront un cancer du poumon", explique Paul Workman , directeur général adjoint de l'ICR dans un communiqué.

"Tous les fumeurs prennent un risque considérable pour leur santé, indépendamment de leur profil génétique, mais ceux qui ont ce défaut génétique et qui fument prennent un risque encore plus grand", selon le responsable.

L'article publié dans la revue britannique Nature Genetics montre qu'environ un quart des fumeurs présentant ce "défaut génétique" vont développer un cancer du poumon.

Ce résultat découle d'une méta-analyse de quatre études avec l'analyse des profils génétiques d'un total de 11.348 Européens souffrant d'un cancer du poumon et de 15.861 autres individus européens sans cancer.

"Le lien entre le cancer du poumon et un gène BRCA2 défectueux (...) s'est avéré particulièrement fort chez les patients atteints de la sous-catégorie de cancer du poumon la plus fréquente, le carcinome épidermoïde", explique l'ICR , institut "leader" en matière de génétique du cancer.

Les chercheurs ont également trouvé une association entre ce cancer et un défaut dans un second gène, CHEK 2, qui empêche normalement les cellules de se diviser quand elles subissent des dommages au niveau de l'ADN.

"Un fumeur a en général presque 15% de risque de développer un cancer du poumon dans sa vie, soit bien plus qu'un non-fumeur. Nos résultats montrent que certains fumeurs présentant des mutations de BRCA2 ont un énorme risque de cancer du poumon, d'environ 25%", selon le généticien Richard Houlston, de l'ICR.

Les carcinomes épidermoïdes représentent environ 40% de l'ensemble des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC, eux-mêmes environ 80% des cancers du poumon) et sont fortement liés au tabac.

Les gènes BRCA 1 et BRCA 2 sont impliqués dans la réparation des lésions de l'ADN. Des mutations sur ces gènes, qui concernent environ 0,2% des femmes, entraînent un risque fortement accru développer un cancer du sein ou de l'ovaire.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - Le gène BRCA 2 associé à un risque accru de cancer du poumon pour les fumeurs
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]