Les praticiens hospitaliers appelés à la grève le 14 octobre

Les praticiens hospitaliers appelés à la grève le 14 octobre©Emmanuel Dunand

publié le 15 septembre 2014 à 17h09

La ministre de la Santé Marisol Touraine à Bruxelles le 15 septembre 2014

Les médecins, pharmaciens et dentistes des hôpitaux sont appelés à faire grève le 14 octobre par l'ensemble de leurs syndicats, pour réclamer une place plus importante dans les décisions des établissements, a-t-on appris lundi de source syndicale.

Les conséquences de cette grève de 24 heures devraient toutefois être limitées, puisque comme tous les professionnels de santé, les praticiens hospitaliers sont assignés pour assurer la sécurité des patients.

"La prise en charge des patients urgents se fera comme d'habitude. Seules les opérations programmées seront reportées", a expliqué à l'AFP Nicole Smolsky, présidente d'Avenir hospitalier, l'une des cinq intersyndicales appelant à la grève (CMH, SNAM-HP, CPH et INPH).

Ces organisations syndicales regrettent que la loi santé, en préparation, n'associe pas plus étroitement les praticiens à la gouvernance des hôpitaux.

Les mesures "injustes" de la loi HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) de l'ancienne ministre Roselyne Bachelot, faisant du directeur "le seul patron", ne sont pas "remises en cause malgré les assurances" données par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, notent-elles dans un communiqué commun.

En particulier, "le directeur conserve la totalité des pouvoirs de nomination des responsables médicaux des pôles ou des services", déplorent-elles.

Ce mouvement de grève vise à "défendre la démocratie au sein de nos établissements et la place des praticiens dans la prise des décisions importantes", ajoutent-elles.

Selon Mme Smolsky, la question de la gouvernance est aussi le "symbole de tous les dysfonctionnements à l'hôpital".

"Ce que vivent les collègues, c'est l'éloignement total de toute structure de décision et une augmentation de la pression à l'activité qui est terrible. Le seul tempo actuellement à l'hôpital, c'est de produire des actes, il n'y a plus de logique médicale à tout cela", relève-t-elle.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - Les praticiens hospitaliers appelés à la grève le 14 octobre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]