Lymphome de Hodgkin: un nouveau traitement augmente les chances de survie

Lymphome de Hodgkin: un nouveau traitement augmente les chances de survie©Orlando Sierra

publié le 19 mars 2015 à 16h03

Un nouveau traitement commercialisé aux Etats-Unis et en Europe augmente sensiblement les chances de survie des patients atteints d'un lymphome de Hodgkin

Un nouveau traitement commercialisé aux Etats-Unis et en Europe augmente sensiblement les chances de survie des patients atteints d'un lymphome de Hodgkin, un cancer du sang qui frappe surtout les jeunes adultes, selon une étude publiée jeudi.

Il s'agit du brentuximab vedotin (commercialisé sous la marque Adcetris par le laboratoire Takeda), le premier nouveau traitement mis au point en l'espace de 30 ans contre le lymphome de Hodgkin, souligne la revue britannique The Lancet Diabetes and Endocrinology, qui publie l'étude.

Ce produit est un anticorps monoclonal complexe, capable de reconnaître les antigènes spécifiques exprimés par les cellules cancéreuses.

La plupart des patients qui sont atteints d'un lymphome de Hodgkin répondent généralement à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Mais une minorité d'entre eux récidivent ou deviennent réfractaires aux traitements et se voient proposer d'autres traitements, comme des greffes de cellules souches, qui ne permettent pas toujours de les guérir.

Présenté comme un traitement de recours dans ce type de cas, l'Adcetris a reçu une autorisation de mise sur le marché américain en 2011 et une autre "conditionnelle" en 2012 pour le marché européen, en attendant des données supplémentaires.

Dans leur étude de phase III publiée jeudi, des chercheurs dirigés par le cancérologue américain Craig Moskowitz précisent avoir testé le médicament sur 329 patients à risque élevé de rechute après une greffe de cellules souches.

Deux ans plus tard, le cancer n'avait pas progressé chez 65% des patients traités avec le brentuximab vedotin contre seulement 45% dans le groupe ayant reçu un placebo.

Une survie sans progression de la maladie pendant deux ans est considéré comme un bon indice d'une possible guérison.

"Aucun médicament n'avait encore montré des résultats aussi spectaculaires chez des patients atteints de lymphomes de Hodgkin difficiles à traiter", souligne le Dr Moskowitz.

Dans un commentaire joint à l'article, le Pr Andreas Engert de l'Université de Cologne reconnaît qu'il s'agit "d'une nouvelle approche thérapeutique prometteuse".

Mais il se demande si la population testée était vraiment à risque élevé de rechute dans la mesure où 45% des patients qui avaient reçu un placebo n'avaient pas non plus récidivé à l'issue des deux ans.

Il préconise en conséquence de mieux définir à l'avenir les patients susceptibles de bénéficier du traitement à base de brentuximab vedotin.

En France, le lymphome de Hodgkin touche moins de 2.000 nouveaux patients pas an, principalement des jeunes adultes (20-30 ans) et des plus de 60 ans. Ce cancer est de "bon pronostic" avec un taux de survie à cinq ans de 84%.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - Lymphome de Hodgkin: un nouveau traitement augmente les chances de survie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]