Maladies génétiques: Imagine, un institut pionnier au service des enfants

Maladies génétiques: Imagine, un institut pionnier au service des enfants©Dominique Faget

publié le 18 juin 2014 à 21h06

Vue extérieure de l'institut Imagine à Paris, le 18 juin 2014

L'institut Imagine, dédié à la recherche et aux soins des maladies génétiques des enfants et des jeunes adultes, installé dans un bâtiment conçu par les architectes Jean Nouvel et Bernard Valéro, a ouvert ses portes mercredi à Paris.

Vaste bâtiment de lumière, aux façades agrémentées de verre sérigraphié évoquant l'ADN, l'"institut pionnier, au service des enfants" est situé à l'angle du boulevard Montparnasse et de la rue du Cherche Midi. Inauguré symboliquement mercredi, il rassemble une "masse critique de scientifiques et médecins" proche des patients, unique en Europe, selon ses responsables.

L'œuvre est la première réalisée dans le secteur recherche-hôpital par l'architecte Jean Nouvel, remarque le Pr Alain Fischer directeur de l'Institut, spécialiste à l'origine avec son équipe du premier succès de thérapie génique de bébés-bulles, atteints de déficit immunitaire.

En Europe, plus de 35 millions de personnes sont atteintes de maladies génétiques, dont 3 millions en France (30.000 nouveaux cas par an dans l'hexagone).

Sur les 40.000 patients qui franchissent les portes de l'hôpital Necker-Enfants Malades, plus de la moitié souffrent d'une maladie génétique, d'où l'idée de cet institut situé sur le campus de l'hôpital parisien.

L'institut Imagine apporte des moyens supplémentaires pour répondre à la prise en charge de ces malades, avec les plateformes technologiques et les laboratoires à proximité. "La présence des médecins et chercheurs qui travaillent dans un même groupe permet d'être beaucoup plus efficace", souligne le Pr Fischer.

"L'institut a des capacités d'expertise dans sept grands domaines des maladies génétiques", ajoute-t-il. Il s'agit des déficits immunitaires, de certaines maladies du sang (des globules rouges...), du rein, de troubles métaboliques et touchant le système nerveux (autisme, retard mental...), de pathologies de la peau ou encore de maladies de l'intestin.

Il dispose de médecins experts auxquels les enfants sont envoyés de toute la France.

Le bâtiment de près de 20.000 mètres carrés (dont 15.000 m2 dédiés à la recherche et 4.000 aux soins innovants) regroupe 48 laboratoires.

L'institut vise à terme à regrouper quelque 380 chercheurs en plus d'une centaine impliquée dans la recherche clinique (essais thérapeutiques).

Son budget annuel global est de 40 M d'euros pour l'ensemble des activités (salaires, équipements, etc.), avec un financement essentiellement public. Mais, l'institut, qui souhaite se renforcer notamment dans le domaine des cellules souches et des neurosciences, a besoin de 5 à 6 M/an supplémentaires, note le Pr Fischer.

Pour l'aider, on peut faire des dons via son site (www.institutimagine.org)

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Maladies génétiques: Imagine, un institut pionnier au service des enfants
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]