Mise en garde contre un usage détourné du baclofène comme traitement minceur

Mise en garde contre un usage détourné du baclofène comme traitement minceur©Damien Meyer

publié le 02 janvier 2015 à 14h01

Médicament popularisé pour traiter l'alcoolisme, le baclofène ne doit pas être utilisé de manière détournée comme traitement minceur, a mis en garde l'Agence du médicament

Médicament popularisé pour traiter l'alcoolisme, le baclofène ne doit pas être utilisé de manière détournée comme traitement minceur, a mis en garde vendredi l'Agence du médicament (ANSM).

L'agence a confirmé une mise en garde diffusée fin décembre contre une utilisation "hors AMM" du baclofène afin de traiter "des troubles du comportement alimentaire" ainsi que dans des "régimes amaigrissants".

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) "déconseille formellement son utilisation dans ces situations" souligne-t-elle.

Cette molécule est un relaxant musculaire utilisé depuis les années 70 pour traiter les contractures en particulier causées par des sclérose en plaques. Depuis mars 2014 elle dispose d'une autorisation temporaire d'utilisation (ATU) pour traiter la dépendance à l'alcool.

La popularité de ce médicament bon marché avait explosé en 2008 avec la publication du livre "Le dernier verre" du Dr Olivier Ameisen, qui l'avait auto-expérimenté.

Devenu alcoolique, ce cardiologue, décédé l'an dernier, racontait comment ce médicament pris à hautes doses avait supprimé son envie incontrôlable de boire, le "craving".

Les médecins peuvent prescrire le baclofène pour traiter l'alcoolisme en cas "d'échec des autres traitements disponibles". L'enjeu de santé publique est majeur: l'alcool est responsable de 49.000 morts par an en France (étude de l'Institut Gustave-Roussy).

L'ANSM explique dans sa mise en garde avoir "identifié des utilisations hors AMM du baclofène dans les troubles du comportement alimentaire ou dans le cadre de régimes alimentaires amaigrissants".

L'efficacité du baclofène n'a pas été démontré pour ces usages, souligne l'ANSM. En outre, ce médicament peut entraîner des "effets indésirables potentiellement graves".

Aussi l'Agence "déconseille formellement l'utilisation du baclofène dans les troubles du comportement alimentaire ou dans le cadre de régimes amaigrissants".

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Mise en garde contre un usage détourné du baclofène comme traitement minceur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]