Pharmacie: Valeant prend sa revanche en rachetant le groupe américain Salix  

Pharmacie: Valeant prend sa revanche en rachetant le groupe américain Salix  ©Joel Saget

publié le 22 février 2015 à 23h02

Le canadien Valeant Pharmaceuticals International Inc. a annoncé un accord dimanche pour le rachat du groupe américain Salix Pharmaceuticals Ltd., spécialisé dans les traitements gastro-intestinaux

Le canadien Valeant Pharmaceuticals International a annoncé l'acquisition du groupe américain Salix Pharmaceuticals, spécialisé dans les traitements gastro-intestinaux, renouant avec les rachats de taille après l'échec de son OPA hostile sur Allergan l'hiver dernier.

Selon l'accord approuvé par les deux conseils d'administration, Valeant propose d'acquérir tous les titres Salix en circulation au prix de 158 dollars l'action, ce qui valorise le laboratoire américain à 14,5 milliards de dollars, dette comprise, indique un communiqué de Valeant publié dimanche soir.

L'action Salix sur le Nasdaq avait terminé vendredi à 157,85 dollars après avoir bondi de 50% au cours des trois derniers mois, le marché spéculant sur ce rachat.

Le montant de l'acquisition pour Valeant revient à environ 10 milliards de dollars si on exclut la dette supportée par Salix, ce qui constitue un des plus importants rachats pour le groupe canadien qui a bâti sa rapide croissance à coups d'acquisitions dans la dermatologie, la cardiologie et la neurologie notamment.

En novembre, Valeant, dont le siège est à Laval, avait subi un échec cuisant avec son offre d'achat hostile sur Allergan. Ce dernier, fabricant du célèbre anti-rides Botox, avait préféré tomber dans le giron de son compatriote Actavis.

Salix, basé à Raleigh (Caroline du nord, sud-est des Etats-Unis) qui fabrique notamment le best-seller Xifaxan, un remède dans le traitement du colon irritable, apporte au groupe canadien un nouveau champ de spécialisation: les médicaments du système digestif.

"Le marché des soins gastro-intestinaux en pleine croissance présente des éléments fondamentaux attractifs et Salix a un portefeuille de produits formidables qui dépassent le marché en terme de rythme de croissance", a commenté Michael Pearson, Pdg de Valeant, ajoutant que le groupe de Raleigh dispose en outre à court terme "d'autres produits prometteurs en préparation".

- Valeant s'endette -

Le groupe précise que l'acquisition en numéraire sera financée "par une combinaison d'emprunts et d'obligations". Le dirigeant Michael Pearson a précisé au Wall Street Journal que cela doublera quasiment la dette de Valeant à 31 milliards de dollars. Le groupe affirme dans son communiqué qu'il ne s'attend pas à une modification de la note de son endettement par les agences de notation après ce rachat en cash.

Avant le rachat de Salix, qui sera complété au 2e trimestre, Valeant prévoyait un chiffre d'affaires de 9,2 milliards de dollars pour 2015.

"Nous sommes heureux d'avoir trouvé un accord avec Valeant qui est un partenaire logique et, qui plus est, crée de la valeur ajoutée immédiate pour nos actionnaires", a affirmé dans le communiqué, Thomas d'Alonzo, PDG par interim de Salix.

Le laboratoire américain a réalisé au 3e trimestre 2014 un chiffre d'affaires de 355 millions de dollars en hausse de 50% et un bénéfice opérationnel avant impôt de 161 millions de dollars. Il devait annoncer ses bénéfices annuels le 2 mars mais a déjà prévenu en novembre qu'une réévaluation des stocks devait affecter ses résultats.

Avant la conclusion de ce rachat, Salix était l'objet d'autres convoitises, au centre des récentes grandes manœuvres du secteur pharmaceutique.

Les marchés l'ont ainsi tour à tour fiancé avec Allergan, lorsque celui-ci voulait échapper aux griffes de Valeant, puis avec Actavis qui a fini par acquérir Allergan pour 66 milliards de dollars. Selon la presse, le britannique Shire était aussi récemment sur les rangs pour l'acquisition de Salix.

Salix lui-même venait de renoncer à sa fusion programmée avec l'italien Cosmo Pharmaceuticals, qui était perçue par les marchés comme un obstacle à sa reprise bien valorisée par le groupe américain.

Valeant a par ailleurs reçu l'approbation vendredi d'un juge des faillites pour le rachat pour 495 millions d'euros de certaines activités du groupe en difficultés Dendreon. Cette transaction devrait intervenir d'ici fin février.

- Retour dans le vert -

L'entreprise canadienne, qui a publié à la même occasion ses résultats, a fait part d'un bénéfice annuel de 913,5 millions de dollars US, contre une perte de 866 millions en 2013.

En données ajustées, cela correspond à 8,34 dollars par action, un peu au-dessus des attentes (8,32 dollars). Le chiffre d'affaires a de son côté augmenté de 44% à 8,3 milliards de dollars.

Au quatrième trimestre, le bénéfice a plus que triplé sur un an à 535 millions de dollars, ce qui revient à 2,58 dollars par titre, soit un peu en dessous des prévisions (2,55 dollars). Le chiffre d'affaires a augmenté de 10% sur la même période à 2,28 milliards de dollars.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Pharmacie: Valeant prend sa revanche en rachetant le groupe américain Salix  
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]