Tabac: Seita demande le report de l'obligation du logo "femmes enceintes" sur les paquets

Tabac: Seita demande le report de l'obligation du logo ©Jean-Sebastien Evrard

publié le 16 mars 2015 à 18h03

Seita, filiale français d'Imperial Tobacco, voit dans les paquets neutres que la ministre de la Santé compte imposer une mesure "gadget et désastreuse".

La Seita, filiale française du cigarettier britannique Imperial Tobacco, a indiqué avoir déposé lundi "un référé suspension" auprès du tribunal administratif de Paris contre l'obligation d'apposer sous un délai de six mois le pictogramme "femmes enceintes" sur les paquets de cigarettes.

Lors d'un point presse consacré au paquet neutre (sans logo, de couleur et de forme identiques), qui pourrait être rendu obligatoire en France dès la mi-mai 2016, le directeur des affaires corporate de la Seita Eric Sensi a assuré que son groupe n'était "pas contre" ce logo mais souhaitait que l'industrie ait "plus de temps (...) pour le mettre en place".

A l'instar de ce qui existe sur les bouteilles d'alcool, ce pictogramme est destiné à sensibiliser les femmes aux dangers du tabac.

L'entreprise, qui fabrique notamment les marques de cigarettes françaises Gauloises et Gitanes, voit dans les paquets neutres que la ministre de la Santé compte imposer une mesure "gadget et désastreuse".

A la veille de l'examen du projet de loi santé de Marisol Touraine à l'Assemblée nationale, le directeur monde des affaires corporate d'Imperial Tobacco, Axel Gietz, a expliqué que, en Australie, seul pays où il est instauré depuis fin 2012, "le paquet neutre n'a pas eu d'impact particulier".

"Selon les statistiques officielles du gouvernement australien, la consommation générale du tabac connaît la même tendance à long terme", a-t-il assuré. Les paquets neutres n'ont "pas accéléré la baisse régulière que le marché du tabac connaît depuis de nombreuses années, là-bas".

M. Gietz a en revanche expliqué que dans ce pays, "la consommation quotidienne chez les jeunes de moins de 18 ans a elle augmenté de 30%, et le trafic illicite a augmenté de 25%".

L'Irlande a elle voté en février une loi pour imposer le paquet de cigarettes neutre, devenant le premier pays de l'Union européenne à adopter une telle législation.

En France, cette mesure ne figure pas dans le projet de loi santé qui commence mardi à être examiné en commission parlementaire, mais y sera intégrée sous la forme d'un amendement.

"Si cette mesure gadget et désastreuse était adoptée en France, contre toute raison, elle ne s'étendrait pas forcément en Europe car contrairement à l'Irlande et à la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie ont déjà dit qu'elles n'iraient pas au-delà de la directive européenne qui impose les photos choc à 65% sur les faces avant et arrière des paquets de cigarettes", a souligné Axel Gietz.

Selon lui, "en France, ce sont déjà une industrie et des buralistes qui souffrent, avec la fermeture d'un quart des bureaux de tabac depuis 2005... Alors pourquoi se précipiter sur cette mesure de paquet neutre, pourquoi s'exposer si la Commission européenne elle-même a dit non?", s'est-il interrogé.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - Tabac: Seita demande le report de l'obligation du logo "femmes enceintes" sur les paquets
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]