Un réseau de pharmacies propose des prix cassés

Un réseau de pharmacies propose des prix cassés©Miguel Medina

publié le 03 février 2015 à 21h02

Un réseau de pharmacies casse les prix de certains médicaments pour des clients s'acquittant d'un forfait annuel

Un réseau de pharmacies casse les prix de certains médicaments pour des clients s'acquittant d'un forfait annuel, a indiqué mardi à l'AFP le président du groupement, une démarche qui ne fait pas l'unanimité dans le secteur.

La boîte de paracétamol vendue 1,26 euro au lieu de 2,08 euros, -10% sur la parapharmacie: Univers Pharmacie (regroupement de 170 officines) se veut précurseur sur le marché en proposant des prix réduits dans le cadre d'un programme d'accompagnement.

En s'acquittant d'un forfait annuel de 25 euros, le client qui entre dans ce programme bénéficie d'une déduction sur ses achats de la partie honoraire de dispensation de ces médicaments, soit 82 centimes. Une boite de médicament vendue sur six en officine peut être concernée, selon Univers Pharmacie.

Depuis le 1er janvier 2015, a été introduite une nouvelle rémunération à l'acte appelé "honoraire de dispensation". Pour chaque boîte de médicament prescrit vendu, le pharmacien touche 82 centimes (contre 53 centimes jusqu'alors). Le montant sera porté à un euro à partir du 1er janvier 2016.

C'est ce gain que le réseau de pharmacie répercute sur des médicaments à prescription facultative.

"Seuls les clients ayant adhéré au programme d'accompagnement prémium bénéficient de cette prise en charge sur l'ensemble des médicaments à prescription facultative", qui ne sont pas remboursés, explique Daniel Buchinger, président d'Univers Pharmacie qui refuse de parler de "prix cassés" préférant le terme de "prise en charge personnalisée".

"Il s'agit d'un programme qui comprend trois volets: l'un économique qui permet jusqu'à 40% de réduction sur le prix de médicaments, un volet santé avec des informations personnalisées et un volet parapharmacie", poursuit-il.

Au 30 janvier, ce programme d'accompagnement avait recueilli 4.051 adhésions, selon M. Buchinger.

Une initiative critiquée par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France. "Nous sommes très opposés à cette solution là, d'une part parce qu'elle pousse à la consommation de médicaments, d'autre part parce qu'elle entraîne une dissonance déontologique, elle permet à ce groupement de faire de la publicité, ce qui est interdit par la déontologie", a déclaré à l'AFP Philippe Besset, vice-président.

"Et si on a mis en place un honoraire, c'est pour matérialiser et valoriser l'acte de pharmacien, c'est-à-dire le travail du pharmacien sur la dispensation. Donc dire que ce travail ne vaut rien est à l'inverse de ce que nous préconisons", critique-t-il.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - Un réseau de pharmacies propose des prix cassés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]