Entorse de la cheville
santé au quotidien

Entorse de la cheville

Obésité
santé au quotidien

Obésité

Constipation
santé au quotidien

Constipation

Ph-métrie
santé au quotidien

Ph-métrie

Douleur auriculaire
santé au quotidien

Douleur auriculaire

Fibroscopie digestive
santé au quotidien

Fibroscopie digestive

Saignement digestif haut
santé au quotidien

Saignement digestif haut

Angiome
santé au quotidien

Angiome

Goutte
santé au quotidien

Goutte

Démangeaisons
santé au quotidien

Démangeaisons

Vaccin contre le tétanos
santé au quotidien

Vaccin contre le tétanos

Apnées du sommeil

Apnées du sommeil

L'apnée du sommeil se traduit par une succession d'interruptions de la respiration pendant le sommeil et concerne 5 à 15 % de la population.

Mécanismes et symptômes :
L'apnée du sommeil est principalement liée à une obstruction du pharynx causée par à un relâchement excessif des muscles pharyngés durant le sommeil. Le passage de l'air se réduit jusqu'à l'obstruction totale et l'arrêt de la respiration. Ceci provoque un micro réveil et la respiration reprend. Le phénomène est la plupart du temps inconscient et les apnées du sommeil sont souvent suspectées par le conjoint. Le sommeil, agité, est moins réparateur ce qui engendre une détérioration de la qualité de vie : difficulté de concentration, irritabilité, fatigue chronique, baisse de la libido. Des modifications du rythme cardiaque et des poussées d'hypertension artérielle peuvent également survenir.

Les facteurs de risque :
- L'age au delà de 40 ans
- Le sexe : les femmes sont moins touchées que les hommes avant la ménopause.
- Le tabagisme.
- Le surpoids.
- Certaines anomalies, telles que de grosses amygdales, un voile du palais trop long ou une tumeur peuvent gêner les voies aériennes supérieures.

Prise en charge :
Le traitement repose sur des mesures d'hygiène de vie et si nécessaire sur des dispositifs facilitant la respiration nocturne. La perte de poids, l'arrêt du tabac, la pratique régulière d'une activité physique et le respect d'horaires de sommeil réguliers sont recommandés. Dans les cas plus graves, le médecin peut proposer au patient un dispositif médical à pression positive continue (PPC). Cet appareil portatif est composé d'un masque relié à un appareil produisant une poussée d'air constante qui facilite le passage de l'air dans le pharynx durant le sommeil. Il existe également des orthèses qui se fixent sur les dents et maintiennent la mâchoire inférieure en avant afin de mieux libérer le pharynx. Chez les enfants atteints d'apnées du sommeil, l'ablation des amygdales peut être proposée.

Mise en garde :
Les risques d'accidents de voiture augmentent en cas d'apnées du sommeil. La conduite n'est donc pas autorisée tant que les symptômes ne sont pas contrôlés.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
15 commentaires - Apnées du sommeil
  • avatar
    hangry -

    l'apnée je connais et avec la canicule le masque durant le sommeil ,pas bien supportable , par contre au bout se plusieurs mois il
    y a une amélioration ,maintenant tout dépend évidemment à quel niveau d'apnée la détection a été faite ,pour moi un peu tard .Pour les personnes concernées ne pas hésiter à prendre l'appareil ,on finit pas si habituer !!!!!!!

  • avatar
    phil27 -

    Pensez aussi à l'hypothyroïdie qui réduit le métabolisme jusqu'à la respiration.
    J'ai 64 ans Je faisais 32 apnées à l heure il y a 8 ans et je suis appareillé depuis. Je ne peux plus me passer de l'appareil tant il m'apporte un confort de sommeil instantané et m'a réduit mon hyper tension.... je me sens sécurisé.
    Par contre en ce qui concerne la cause, je suis mince et sans gorge gonflée etc...on a longtemps pensé à un pb neurologique.
    En fait depuis que je suis bien dosé pour compenser mon hypothyroïdie, les apnées semblent avoir pratiquement disparues...!!!
    En hypothyroïdie, pratiquement tout était extrêmement ralenti la nuit...45 pulsations/mn, douleurs partout, impression de ne pas pouvoir se réveiller ...allonger le bras était un pb..
    En hypo, le métabolisme ralentit tellement que cela pourrait avoir un lien avec le trop grand relâchement musculaire de la gorge durant le sommeil.
    Si vous avez un pb d'apnées et un pb de thyroïde concomitant, réglez votre pb de thyroïde, même petit, vos apnées se réduiront peut être.

  • avatar
    frida57 -

    mon mari est appareillé depuis 3 mois !!! il c'est adapté immédiatement au masque ... ces donnés sont revenue presque à la normale ..il ne fait plus de somnolences pendant la journée ...je n'ai plus peur qu'il s'endorme au volant !! nous avons récupérer une qualité de vie !! et tout est pris en charge intégralement par la SS ....

  • avatar
    clap2000 -

    Bonjour j'ai 66 ans et je n'ai jamais pu supporter le masque , c'est lui qui me réveille , pourtant je fais 34 apnées à l'heure ; voilà 2 ans que je n'ai pas de masque et tout va bien ; de plus avec le masque l'air finissait par m'enrhumer .
    Moi je me demande si tout ceci est bien utile si on nous forcerait pas à la consommation ! ( pneumologue 228 euros la visite avec essai de contrôle pour la nuit avec relevés .Je vois que je suis une exception car tous les gens s'en accommodent .......!!
    Bon courage
    Cordialement

    avatar
    hangry -

    si votre apnée venait à augmenter ,soyez prudent en acceptant le masque ,mon apnée était bien au-delà de la votre ,des
    antécédents ont fait que je ne savais plus ce que "dormir "voulait dire ,mon mari maladie de hodgkin ,avec re et rechutte ,
    et ................vous devinez la suite . Portez vous bien .

    avatar
    phil27 -

    Peut être restez vous dans le déni. Pensez aux vôtres, ne les laissez pas vous voir avancer vers un AVC sans lutter pour eux. Imaginez la charge pour eux en cas d'accident de santé et le regret de ne pas avoir agit contre l'apné. Je vous encourage à travailler pour que le masque ne vous gêne plus.
    Bonne santé à vous mais surtout franchissez toujours le cap du déni.

  • avatar
    lecaribou -

    je suis moi aussi équipé depuis 5 ans et je revis depuis !! je suis chauffeur routier et je n'ai plus ces maudits coups de barre en pleine journée

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]