Brûlure urinaire
santé au quotidien

Brûlure urinaire

Occlusions
santé au quotidien

Occlusions

Douleur auriculaire
santé au quotidien

Douleur auriculaire

Saignement digestif haut
santé au quotidien

Saignement digestif haut

Sinusite
santé au quotidien

Sinusite

Vaccin contre la typhoïde
santé au quotidien

Vaccin contre la typhoïde

Apnées du sommeil
santé au quotidien

Apnées du sommeil

IRM en rhumatologie
santé au quotidien

IRM en rhumatologie

Vaccin contre la varicelle
santé au quotidien

Vaccin contre la varicelle

Douleur lombaire
santé au quotidien

Douleur lombaire

Zona
santé au quotidien

Zona

Hoquet
santé au quotidien

Hoquet

Claquage

Claquage

Souvent causé par le surmenage d'un muscle, le claquage correspond à la rupture d'un nombre restreint de fibres musculaires.

Mécanisme d'apparition :
Chaque muscle se compose de fibres musculaires. Le claquage qui se traduit par la rupture d'un nombre limité de ces fibres survient habituellement à la suite d'un effort d'intensité supérieure aux capacités du muscle. Un hématome se forme, provoqué par le saignement au niveau des fibres rompues.

Si le claquage peut concerner n'importe quel muscle, il touche plus fréquemment les muscles des membres inférieurs. Il concerne en particulier les ischio-jambiers, c'est-à-dire les muscles de la cuisse qui permettent la flexion de la jambe, le quadriceps crural qui est leur antagoniste, et enfin les muscles jumeaux situés à l'arrière du mollet.

Symptômes :
Le claquage survient de façon brutale, toujours en plein effort, et la douleur qu'il provoque est intense.
La douleur est d'abord localisée au niveau de la rupture des fibres, puis s'étend à l'ensemble du muscle. Elle augmente au toucher.
Le muscle prend un aspect déformé et on peut sentir comme un trou, donnant la sensation qu'il manque un morceau du muscle. Le muscle peut augmenter de volume si les fibres rompues sont proches de la surface de la peau. L'hématome est alors visible. Dans les autres cas, il peut être mis en évidence par une échographie du muscle.

Prévention :
Le claquage peut être la conséquence d'une élongation si le muscle n'a pas été mis au repos. Il est donc essentiel d'arrêter tout effort physique quand une gêne musculaire même minime apparaît.

Traitement :
Il a pour but de faire cesser le saignement dans le muscle et de favoriser sa cicatrisation.
Il est conseillé de poser du froid sur le muscle pour soulager la douleur et réduire l'inflammation. On peut également comprimer le muscle avec un bandage dans les premières minutes pour limiter le saignement.
Des médicaments antalgiques et anti-inflammatoires peuvent également être indiqués.
Le massage et la chaleur sont en revanche contre-indiqués.

La mise au repos doit être complète le premier jour, puis partielle mais sans activité physique pendant au moins 8 jours jusqu'à 6 semaines environ selon l'évolution.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...