Allergie médicamenteuse
santé au quotidien

Allergie médicamenteuse

Scintigraphie cardiaque
santé au quotidien

Scintigraphie cardiaque

Laryngite
santé au quotidien

Laryngite

Apnées du sommeil
santé au quotidien

Apnées du sommeil

Douleur du coude
santé au quotidien

Douleur du coude

Acné
santé au quotidien

Acné

Méningite infectieuse
santé au quotidien

Méningite infectieuse

Scanner abdominal
santé au quotidien

Scanner abdominal

Dépistage du cholesterol
santé au quotidien

Dépistage du cholesterol

Verrues
santé au quotidien

Verrues

Douleur de la cheville
santé au quotidien

Douleur de la cheville

Coloscopie

Coloscopie

La coloscopie permet d'observer et si besoin d'intervenir au niveau de la partie basse du système digestif allant du côlon ascendant au rectum.

Technique :

Elle consiste en l'introduction par l'anus d'une sonde, le coloscope, qui progresse le long du tube digestif en permettant son contrôle visuel.

La coloscopie permet de voir, de bas en haut :

- le rectum et la charnière recto-sigmoïdienne ;

- le côlon sigmoïde ;

- le côlon descendant ;

- le côlon transverse ;

- le côlon ascendant ;

Indications :

La coloscopie permet de surveiller le côlon. Il est aussi possible, au cours de l'examen, de pratiquer des biopsies (prélèvement de tissu) pour en faire l'analyse en laboratoire.

Il permet également de pratiquer des gestes chirurgicaux à visée thérapeutique comme l'ablation de polypes (tumeurs bénignes), la dilatation d'une sténose (rétrécissement) du côlon ou l'arrêt d'un saignement.

Préparation :

La veille du jour de l'intervention, le patient doit effectuer une purge en avalant une solution saline afin de vider ses intestins. Il est important de boire beaucoup d'eau au cours de cette opération pour diminuer le risque de déshydratation.

Pour favoriser le « lavage » il est souvent recommandé au patient de suivre un régime sans résidus, allégé en fibres, au cours des deux à trois jours qui précèdent l'examen. Il faut alors éviter principalement les fruits et légumes crus ou cuits, les céréales complètes, les légumineuses (lentilles, haricots secs...).

Mieux vaut également éviter les aliments susceptibles d'irriter les intestins et de fausser les résultats en provoquant une inflammation transitoire (charcuterie, fritures, alcool).

Si le patient prend des médicaments, notamment une contraception orale, il doit le préciser à son médecin car son effet peut être modifié par le lavage.

Le jour de l'opération, le patient ne doit ne boire, ni manger ni fumer.

Complications :

L'endoscope peut irriter les parois digestives et dans des cas heureusement exceptionnels provoquer une perforation digestive.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...