Mononucléose infectieuse
santé au quotidien

Mononucléose infectieuse

Scintigraphie osseuse
santé au quotidien

Scintigraphie osseuse

Ph-métrie
santé au quotidien

Ph-métrie

Vaccin contre le tétanos
santé au quotidien

Vaccin contre le tétanos

Arthrographie
santé au quotidien

Arthrographie

Urticaire
santé au quotidien

Urticaire

Fracture du femur
santé au quotidien

Fracture du femur

Vaccin de l'hépatite A
santé au quotidien

Vaccin de l'hépatite A

Scintigraphie cardiaque
santé au quotidien

Scintigraphie cardiaque

Prostatite
santé au quotidien

Prostatite

Fibroscopie bronchique
santé au quotidien

Fibroscopie bronchique

Ostéodensitométrie
santé au quotidien

Ostéodensitométrie

Coqueluche

Coqueluche

La coqueluche est une maladie infectieuse due à des bactéries appartenant au genre Bordetella, très contagieuse et dangereuse pour le nourrisson.

Symptômes :
Elle se transmet par voie aérienne ou par contact direct avec une personne infectée.
La période d'incubation est en moyenne d'une dizaine de jours.
Durant une première phase d'une dizaine de jours, le patient souffre d'un écoulement nasal, d'éternuements, d'une toux faible et d'une légère fièvre. Cette période est le plus contagieuse.
La deuxième phase, plus sévère, est celle des quintes de toux violentes caractéristiques de la coqueluche, parfois appelées « chant du coq ». Elles apparaissent davantage la nuit, perturbant le sommeil du malade. Cette période varie de quatre à six semaines.
Enfin, la phase de convalescence se traduit par une baisse progressive de la fréquence des quintes et dure plusieurs semaines.
Les complications de la coqueluche peuvent être respiratoires (pneumonie) ou neurologiques (convulsions, encéphalopathie). Chez les nourrissons, elle peut entraîner des arrêts de la respiration et un manque d'oxygène qui se traduit par une cyanose (coloration bleue de la peau) qui sont des urgences vitales.

Prévention et traitement :
La vaccination anticoquelucheuse fait partie du calendrier vaccinal des nourrissons.
Bien que le vaccin soit très efficace, la protection qu'il confère n'excède pas une dizaine d'années.
Le bacille continue donc d'infecter les personnes non vaccinées et celles qui n'ont pas eu de rappels vaccinaux.
La coqueluche est en outre très sévère chez les enfants de moins de 6 mois qui, dans la majorité des cas, sont contaminés par l'entourage adulte. Il est donc essentiel d'effectuer un rappel du vaccin chez les adolescents et les adultes au contact de nourrissons et chez tous les adultes de 26 à 28 ans.
Le traitement curatif de la coqueluche repose sur la prise d'antibiotiques. Ces médicaments n'ont que peu d'effet sur la toux, mais permettent de diminuer la contagiosité.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...