Coliques du nourrisson
santé au quotidien

Coliques du nourrisson

Hoquet
santé au quotidien

Hoquet

Brûlure urinaire
santé au quotidien

Brûlure urinaire

Dyslexie
santé au quotidien

Dyslexie

Ganglions
santé au quotidien

Ganglions

Goutte
santé au quotidien

Goutte

Douleur lombaire
santé au quotidien

Douleur lombaire

Ponction pleurale
santé au quotidien

Ponction pleurale

Coronarographie
santé au quotidien

Coronarographie

Coupures et plaies

Coupures et plaies

Cette déchirure des couches profondes ou superficielles de la peau peut être provoquée par un accident ou une intervention chirurgicale. Le principal danger présenté par toutes les plaies est l'infection.

Mécanisme d'apparition :
CUne plaie est une rupture de la barrière cutanée. Sa taille comme sa profondeur peuvent être variées. Celle-ci est ainsi qualifiée de simple lorsqu'il s'agit d'une éraflure ou d'une petite plaie superficielle nécessitant une simple désinfection. Les plaies plus graves sont caractérisées par :

Sa localisation : à la face (visage ou cou) au thorax, à l'abdomen, ou près d'un orifice naturel (nez, bouche, oreille, sexe, anus).
Sa cause : plaie par projectile ou morsure.
Son aspect : bordure déchiquetée, plaie étendue ou multiple, hémorragie.
L'intensité du saignement n'est cependant pas toujours proportionnelle à la gravité de la plaie. En effet, les plaies superficielles touchant certaines zones, comme le crâne ou les mains contiennent beaucoup de vaisseaux et saignent abondamment sans que cela soit un signe de gravité.

Traitement :
Toute plaie survenue dans un contexte d'accident doit être examinée avec attention et être désinfectée. Des corps étrangers peuvent en effet s'y incruster (terre, éclat de verre ou de métal). Des bactéries peuvent également y pénétrer au moment de l'accident accident.

Une vérification de la validité de la vaccination anti-tétanique s'impose également devant toute plaie qui contient de la terre ou causée par un objet sale ou rouillé. Celle-ci peut en effet introduir dans l'organisme le bacille du tétanos, une infection mortelle.

Face à une plaie minime, la prise en charge consiste à la nettoyer à l'aide d'un antiseptique et d'une compresse stérile. La plaie pourra ensuite être recouverte par un pansement adapté pour faciliter sa cicatrisation.

Lorsqu'une plaie minime mesure plus de 3 cm, il est conseillé de consulter rapidement un médecin qui afin de pratiquer si nécessaire une suture.

Enfin si une artère, un nerf, ou un viscère est atteint, la plaie doit être prise en charge en urgence.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...