Potentiels évoqués
santé au quotidien

Potentiels évoqués

Uretrocystographie
santé au quotidien

Uretrocystographie

Angiome
santé au quotidien

Angiome

Thyroïdite
santé au quotidien

Thyroïdite

Souffle au coeur
santé au quotidien

Souffle au coeur

Sciatique
santé au quotidien

Sciatique

Embolie pulmonaire
santé au quotidien

Embolie pulmonaire

Obésité
santé au quotidien

Obésité

Bronchite aiguë
santé au quotidien

Bronchite aiguë

Palpitations
santé au quotidien

Palpitations

Dépistage du cancer du col de l'utérus

Dépistage du cancer du col de l'utérus

Le dépistage permet de détecter des lésions précancéreuses du col de l'utérus afin de proposer un traitement à un stade précoce.

Indications :

En France le nombre de nouveaux cas était de 3 028 femmes en 2012, avec 1 102 décès. Ces lésions sont dues à un virus de la famille des papilloma virus (HPV) et peuvent évoluer sur plusieurs années.

Le dépistage concerne toutes les femmes de 25 à 65 ans.

Il consiste à pratiquer un frottis cervico-utérin tous les 3 ans. Le médecin gynécologue peut effectuer un suivi plus rapproché en fonction des facteurs de risque de la patiente.

En dehors des dépistages, la survenue de douleurs ou de saignements après les rapports sexuels ou entre les règles doit conduire à consulter un médecin, bien que ces symptômes ne soient pas des signes spécifiques d'un cancer du col de l'utérus.

Réalisation de l'examen :

Le frottis cervico-utérin est l'examen de référence.

Le médecin prélève à l'aide d'un écouvillon des cellules sur le col de l'utérus au fond du vagin. C'est un geste simple, rapide et non douloureux.

Le prélèvement est ensuite adressé à un laboratoire pour être analysé. Si des lésions sont détectées, des examens complémentaires seront demandés pour préciser si ces anomalies sont ou non d'origine cancéreuse.

Le frottis est pris en charge par l'Assurance maladie à 65%.

Dépistage organisé :

Pour se faire dépister, il est possible de s'adresser à son gynécologue, médecin généraliste ou à une sage-femme.

Il est également possible de faire des frottis dans les centres d'examens de l'Assurance maladie, à l'hôpital dans le cadre d'une consultation, dans les centres mutualistes, les PMI et certains laboratoires d'analyse de biologie médicale.

En France, il n'existe pas de dépistage organisé au niveau national. Cependant certains départements proposent un dépistage à titre expérimental : le Doubs, Haut-Rhin, l'Isère et la Martinique.

La généralisation du dépistage à l'échelle nationale est un objectif du Plan cancer 2014-2019.

Ainsi en novembre 2014, l'assurance maladie a lancé une campagne de sensibilisation en envoyant à plus de 6 millions de femmes qui n'avaient pas fait de frottis depuis plus de trois ans un courrier pour les encourager à consulter leur médecin.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Dépistage du cancer du col de l'utérus
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]