Obésité
santé au quotidien

Obésité

Saignement digestif bas
santé au quotidien

Saignement digestif bas

Douleur pelviennes
santé au quotidien

Douleur pelviennes

Grippe
santé au quotidien

Grippe

Infection des amygdales
santé au quotidien

Infection des amygdales

Douleur de la hanche
santé au quotidien

Douleur de la hanche

Scanner en rhumatologie
santé au quotidien

Scanner en rhumatologie

Oedème
santé au quotidien

Oedème

Douleur hépatique
santé au quotidien

Douleur hépatique

Fièvre chez l'enfant
santé au quotidien

Fièvre chez l'enfant

Dépistage du sida
santé au quotidien

Dépistage du sida

Pneumonie
santé au quotidien

Pneumonie

Dépistage du cancer du colon

Dépistage du cancer du colon

Dépisté à temps et traité à un stade précoce, le cancer du côlon affiche un taux de survie à 5 ans de plus de 90%.

Intérêt du dépistage :

Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent en France derrière les cancers de la prostate et du sein. Il touche plus de 42.000 nouveaux patients chaque année.

L'avancée de la maladie au moment du diagnostic a une incidence directe sur le pronostic vital du cancer colorectal. Le dépistage est d'autant plus important que cette maladie peut se développer de manière silencieuse durant plusieurs années.

La présence de polypes, dont certains sont des lésions pré-cancéreuses, doit également être surveillé.

Principe du dépistage :

Le dépistage s'effectue en deux temps.

Il s'appuie tout d'abord sur un test de recherche de sang dans les selles, puis, en cas de positivité, sur la réalisation d'une coloscopie, c'est-à-dire l'observation de l'intérieur du côlon grâce à un fibroscope (une sonde munie d'une caméra).

Le dépistage s'effectue tous les deux ans et s'adresse aux hommes comme aux femmes, âgés de 50 à 74 ans.

Réalisation du dépistage :

Le test OC Sensor, plus simple d'usage que le test Hemoccult2 a récemment remplacé ce dernier.

Le patient est invité par courrier tous les deux ans à retirer un test de dépistage chez son médecin traitant. Celui-ci, au terme d'un entretien, détermine si le patient doit faire le test. En cas de réponse positive, il remet le test gratuit au patient en lui expliquant comment le réaliser.

Il s'agit de piquer une selle à l'aide d'un bâtonnet à placer dans un tube. L'échantillon est envoyé à un centre de lecture à l'aide d'une enveloppe déjà affranchie fournie avec le test.

Les résultats seront transmis au patient et à son médecin.

En dehors des dépistages, il est important de signaler à son médecin traitant la présence de sang dans les selles, de troubles du transit et de douleurs abdominales inhabituel ou encore d'une perte de poids involontaire.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...