Scanner abdominal
santé au quotidien

Scanner abdominal

Oeil rouge
santé au quotidien

Oeil rouge

Brûlure urinaire
santé au quotidien

Brûlure urinaire

Vaccin contre la grippe
santé au quotidien

Vaccin contre la grippe

Vaccin contre la rage
santé au quotidien

Vaccin contre la rage

Electroencéphalographie
santé au quotidien

Electroencéphalographie

Dépistage du cholesterol
santé au quotidien

Dépistage du cholesterol

Hypertension artérielle
santé au quotidien

Hypertension artérielle

Hernie hiatale
santé au quotidien

Hernie hiatale

Embolie pulmonaire
santé au quotidien

Embolie pulmonaire

Douleur de la main
santé au quotidien

Douleur de la main

Cataracte
santé au quotidien

Cataracte

Diabète de type 1

Diabète de type 1

Le diabète de type 1 ou diabète insulinodépendant touche environ 150 000 patients en France et se déclare dans la moitié des cas avant 20 ans.

Mécanisme :
Il s'agit d'une maladie auto-immune. Les propres défenses de l'organisme se retournent contre lui et détruisent les cellules du pancréas qui sécrètent l'insuline.
Celle-ci ne peut alors plus jouer son rôle qui consiste à abaisser le taux de glucose dans le sang.

Symptômes :
Plusieurs signes peuvent faire suspecter un diabète de type 1 :
- besoin fréquent d'uriner et volume plus abondant des urines
- sensation de soif intense
- amaigrissement important
- augmentation de l'appétit
- haleine dont l'odeur évoque la pomme verte.

Le diagnostic est posé grâce à une prise de sang, lorsque le malade présente une hyperglycémie (glycémie à jeun > 1,26 g/l ou 7mmol/l) sur deux contrôles successifs.

Traitement :
Il repose sur l'injection d'insuline. Il s'agit d'un traitement à vie. La dose quotidienne d'insuline dépend de nombreux paramètres : âge, poids, habitudes de vie. Elle doit donc être régulièrement réévaluée.
Elle est injectée sous la peau à l'aide d'un stylo injecteur ou par une pompe qui permet une injection continue, selon le choix du patient.
Ces médicaments peuvent parfois provoquer un effet inverse : l'hypoglycémie. Très angoissante pour le patient, elle entraîne sueur, tremblements, palpitations. Le malade doit se « resucrer » à l'aide de morceaux de sucre, d'une pâte de fruit ou d'un verre de soda non light. Si les hypoglycémies sont trop fréquentes, il convient d'en informer le diabétologue.
La personne diabétique de type 1 doit également surveiller son alimentation et peut pour cela bénéficier de l'aide d'un diététicien.

Suivi :
Tous les deux à trois mois, un examen sanguin est effectué afin de mesurer le taux de glucose et l'hémoglobine glyquée (HbA1C) qui permet de vérifier comment le diabète a été contrôlé dans les mois précédents.
Une fois par an le cœur, les yeux, les pieds et le système nerveux sont examinés pour dépister d'éventuelles complications.
Le patient effectue également une autosurveillance de sa glycémie en pratiquant, plusieurs fois par jour, un prélèvement de sang au doigt qu'il analyse immédiatement à l'aide d'un lecteur de glycémie.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...