Vaccin contre la grippe
santé au quotidien

Vaccin contre la grippe

Saignement digestif haut
santé au quotidien

Saignement digestif haut

Tétanos
santé au quotidien

Tétanos

Dyslexie
santé au quotidien

Dyslexie

Douleur à l'estomac
santé au quotidien

Douleur à l'estomac

Bourdonnements d'oreille
santé au quotidien

Bourdonnements d'oreille

Convulsions chez l'enfant
santé au quotidien

Convulsions chez l'enfant

Tuberculose
santé au quotidien

Tuberculose

Biopsie de la prostate
santé au quotidien

Biopsie de la prostate

Echographie mammaire
santé au quotidien

Echographie mammaire

Douleur dentaire
santé au quotidien

Douleur dentaire

Gingivites
santé au quotidien

Gingivites

Diabète sucré de l'enfant

Diabète sucré de l'enfant

Egalement appelé diabète insulinodépendant ou de type 1, le diabète sucré se déclare dans l'enfance et se traduit par la destruction des cellules du pancréas qui sécrètent l'insuline.

Mécanisme :
Il s'agit d'une maladie auto-immune. L'organisme détruit lui-même les cellules bêta des îlots de Langherans.
Situées dans le pancréas, elles sont chargées de secréter l'insuline. En temps normal l'insuline régule le taux de glucose du sang (ou glycémie) et permet de faire pénétrer le glucose dans les cellules où il est stocké ou utilisé comme source d'énergie.
Chez les diabétiques, le glucose s'accumule au contraire dans le sang et le diagnostic est posé quand, sur deux prélèvements sanguins, la glycémie à jeun est supérieure ou égale à 1,26 g/l ou 7mmol/l.

Symptômes :
Ils n'apparaissent que quand 80 à 90 % des cellules bêta des îlots de Langherans sont détruites.

Lorsque la glycémie dépasse 1,8g/l, le sucre en excès passe en partie dans les urines. Ce phénomène appelé glycosurie entraine des mictions fréquentes (polyurie). Ces urines étant très abondantes, elles provoquent une déshydratation et le besoin de boire beaucoup (polydipsie). Les cellules étant en manque de glucose, le diabète sucré entraine également une augmentation de l'appétit, souvent associée de manière paradoxale à une perte de poids. Fatigue et trouble de l'humeur peuvent accompagner ces symptômes.

Si la maladie n'est pas détectée, elle peut évoluer jusqu'au coma diabétique ou acidocétosique. L'enfant est sujet à des malaises associés de fortes douleurs d'estomac et à une détresse respiratoire. Cette urgence médicale nécessite un transport à l'hôpital et l'injection en urgence d'insuline afin de faire baisser la glycémie.

Traitement :
A l'heure actuelle, il n'existe pas de traitement curatif du diabète de type1. La prise en charge consiste donc à remplacer l'insuline qui fait défaut par des injections d'insuline dans le but de contrôler la glycémie. Il s'agit d'un traitement à vie qui peut être administré par seringue, stylo auto-piqueur, ou pompe portable à injection continue selon l'âge, l'autonomie, et le choix de l'enfant.

L'auto-surveillance de la glycémie par l'enfant ou ses parents est indispensable pour bien équilibrer le traitement.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Diabète sucré de l'enfant
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]