Claudication
santé au quotidien

Claudication

Anurie
santé au quotidien

Anurie

Douleur de la cheville
santé au quotidien

Douleur de la cheville

Zona
santé au quotidien

Zona

Scanner
santé au quotidien

Scanner

IRM abdomino-pelvienne
santé au quotidien

IRM abdomino-pelvienne

Hypermétropie
santé au quotidien

Hypermétropie

Entorse du genou
santé au quotidien

Entorse du genou

Echographie mammaire
santé au quotidien

Echographie mammaire

Douleur à l'estomac

Douleur à l'estomac

Il s'agit de douleurs situées au centre et en haut de l'abdomen, en bordure du gril costal (la région du plexus solaire).

Mécanisme

Dans la région épigastrique se situent différents organes et viscères abdominaux (intestin, estomac, pancréas, etc.). Elle est située sous le diaphragme, grand muscle séparant le thorax et l'abdomen. Dans cette région passent de grands axes vasculaires (l'aorte). D'autres organes tels que les reins sont proches.

C'est donc une région clé, sorte de « carrefour » anatomique qui explique toutes les pathologies susceptibles de provoquer des douleurs à ce niveau.

Des organes ou viscères peuvent donner à distance des douleurs dans cette région, même s'ils ne se situent pas directement à ce niveau. On appelle douleurs projetées ce phénomène (dû à la complexité du système d'innervation entre autres).

Le mécanisme de la douleur sera différent selon sa cause. Par exemple, la brûlure du reflux gastro-duodénal est due à la remontée de liquide acide (provenant de l'estomac) dans l'œsophage, non protégé contre l'acidité, provoquant une sensation de brûlure ou un spasme.

Les crampes de l'estomac peuvent être dues à des contractions de l'estomac d'origine nerveuse, provoquées par l'expulsion d'un corps étranger, ou encore être la conséquence d'une irritation importante de l'estomac.

Ce que je ressens

On distingue la douleur épigastrique aiguë, qui est une douleur intense d'apparition brutale très invalidante, de la douleur épigastrique chronique, qui est une douleur durant depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, qui demeure supportable même si elle est inconfortable.

Les douleurs aiguës peuvent nécessiter un traitement médical et parfois chirurgical. Elles imposent un diagnostic rapide pour un traitement rapide.

Les douleurs chroniques laissent un peu plus de temps au médecin pour faire le diagnostic, en s'aidant d'examens complémentaires si besoin.

Traitement

Pour les douleurs chroniques, lorsque le diagnostic est établi, le traitement consiste à respecter une bonne hygiène de vie et à prendre des médicaments afin de soulager la douleur et éviter sa réapparition en traitant la cause.

Par exemple, l'ulcère gastro-duodénal est traité par des médicaments tels que des anti-acides, des protecteurs de la muqueuse gastrique, ou encore une association d'antibiotiques.

Pour les douleurs aiguës, le diagnostic doit être rapidement posé afin d'évaluer la nécessité d'examens complémentaires et d'une prise en charge hospitalière afin de traiter la cause par la chirurgie, par exemple, (dans le cas de l'appendicite), mais aussi pour que le patient soit perfusé et surveillé.

Ceci a pour objectif de juguler les éventuelles conséquences d'une pathologie (la perforation d'un ulcère gastrique par exemple).

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...