Echo-Doppler
santé au quotidien

Echo-Doppler

Entorse de la cheville
santé au quotidien

Entorse de la cheville

Radiologie
santé au quotidien

Radiologie

Zona
santé au quotidien

Zona

Mononucléose infectieuse
santé au quotidien

Mononucléose infectieuse

Coupures et plaies
santé au quotidien

Coupures et plaies

Aphtes
santé au quotidien

Aphtes

Surdité
santé au quotidien

Surdité

Douleur pelviennes

Douleur pelviennes

Les douleurs pelviennes sont fréquentes et touchent aussi bien les hommes que les femmes.

Mécanisme

L'incidence de ces douleurs est difficile à évaluer mais c'est un motif fréquent de consultation (10% des consultations gynécologiques, 50% des consultations de proctologie). Elles sont définies par des douleurs situées dans la partie inférieure de l'abdomen au dessus du périnée au niveau des tissus et des organes pelviens. Elles sont à différencier des douleurs périnéales situées à la partie inférieure du bassin.

Elles sont difficiles à interpréter et à traiter. Elles nécessitent une prise en charge pluridisciplinaire car elles peuvent révéler de très nombreuses pathologies (gynécologiques, urologiques, digestives, ostéo-articulaires...).

Ce que je ressens

Le patient ressent des douleurs de façon aiguë ou chronique situées dans la région pelvienne, qui provoquent une sensation de tiraillement, de déchirure, de pesanteur ou encore de coup de poing.

Ces douleurs peuvent être, chez les femmes, rythmées ou non par les règles.

Elles sont souvent intriquées avec des symptômes fonctionnels pelviens : on parle alors de syndrome douloureux pelvien.

- Yrinaires: dysurie (difficultés à la miction), brûlures mictionnelles, écoulement purulent

- Digestifs: troubles du transit, douleur à l'exonération

- Gynécologiques: dyspareunie (douleurs pendant rapports sexuels), perte vaginale, dysménorrhée (troubles du fonctionnement des règles), aménorrhée (arrêt des règles), algo-ménorrhée (douleurs pendant les règles)

- Urologiques: dysfonction sexuelle

Bilan

Le bilan est différent selon que le patient est une femme ou un homme, selon le type de syndrome douloureux pelvien et le délai d'apparition des douleurs.

On distinguera la douleur selon son caractère aiguë ou chronique, et la survenue chez une femme ou un homme :

- Pour une douleur aiguë chez la femme, il faut éliminer des pathologies nécessitant une prise en charge rapide, avec un bilan biologique comprenant la recherche d'une grossesse (beta-hcg) et une imagerie pelvienne en urgence pour apprécier les organes génitaux pelviens et les organes digestifs.

- Pour une douleur chronique chez la femme, selon le bilan biologique et les examens d'imagerie, le gynécologue peut être amené à pratiquer une exploration visuelle par voir cœlioscopie ou faire un bilan comprenant des explorations uro-dynamiques, une manométrie rectale ou encore un examen neurologique pelvi-périnéal.

- Pour une douleur aiguë chez un homme, il faut effectuer un bilan biologique et dans certains cas des examens d'imagerie sont nécessaires.

- Pour une douleur chronique survenant chez un homme, le clinicien pourra réaliser des imageries, des explorations uro-dynamiques, une manométrie rectale ou encore un bilan neurologique pelvi-périnéal.

Traitement

Le traitement étiologique curatif est essentiel (chirurgical, antibiotique...)

Le traitement symptomatique de la douleur comprend des antalgiques adaptés au type de douleur et à la localisation.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...