Carie dentaire
santé au quotidien

Carie dentaire

Douleur de l'épaule
santé au quotidien

Douleur de l'épaule

Dorsalgies
santé au quotidien

Dorsalgies

Vaccin contre la varicelle
santé au quotidien

Vaccin contre la varicelle

IRM abdomino-pelvienne
santé au quotidien

IRM abdomino-pelvienne

Prévention des caries
santé au quotidien

Prévention des caries

Fracture du bassin
santé au quotidien

Fracture du bassin

Fibroscopie bronchique
santé au quotidien

Fibroscopie bronchique

Varicelle
santé au quotidien

Varicelle

Cors aux pieds
santé au quotidien

Cors aux pieds

Myopie
santé au quotidien

Myopie

Electroencéphalographie

Electroencéphalographie

Cet examen permet d'enregistrer l'activité électrique des neurones du cerveau. Il est un élément précieux dans le diagnostic de nombreuses pathologies du système nerveux central.

Technique :

L'électroencéphalographie ou EEG enregistre l'activité électrique du cerveau grâce à des d'électrodes placées sur le crâne au niveau du cuir chevelu. Celles-ci sont reliées à un appareil d'enregistrement qui dessine 5 à 10 tracés à partir des ondes enregistrées. Ces ondes sont caractérisées par leur forme, leur fréquence, leur amplitude, leur réactivité à différentes stimulations. On distingue ainsi les ondes alpha, bêta, delta et thêta selon leur fréquence en Hertz.

Déroulé de l'examen :

Il s'agit d'un examen indolore.

Chez l'adulte, l'EEG standard dure une vingtaine de minutes au cours desquelles on teste la réactivité des rythmes cérébraux lors de l'ouverture et de la fermeture des yeux chez le patient au repos.

Des épreuves dynamiques y sont associées, comme l'hyperpnée qui consiste à faire respirer le patient manière lente et profonde ou la stimulation lumineuse intermittente.

Chez l'enfant de moins 5 ans, on effectue également un EEG de sommeil.

Chez le sujet inconscient, la réactivité est étudiée grâce à des stimuli auditifs ou sensitifs.

- De diagnostiquer une sténose de l'artère rénale.

- De détecter des thromboses des veines au niveau des veines caves supérieures ou inférieures ou des membres inférieurs.

Enfin des techniques spécifiques d'EEG peuvent être nécessaires chez certains patients: EEG avec activation médicamenteuse, EEG couplé à un enregistrement vidéo, ou encore enregistrement ambulatoire (au domicile du patient) aussi appelé "Holter EEG".

Indications :

Si dans certaines indications l'EEG a été supplanté par d'autres techniques d'imagerie médicale (IRM, scanner..), cet examen demeure primordial pour diagnostiquer l'épilepsie. Il apporte aussi des renseignements dans d'autres pathologies du système nerveux central : traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, tumeur cérébrale, troubles du sommeil, encéphalite, méningite, démence...

Enfin l'EEG est utilisé en réanimation pour confirmer la « mort cérébrale » chez des patients qui respirent encore à l'aide d'un appareillage.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...