Les lombalgies
santé au quotidien

Les lombalgies

Orgelet chalazion
santé au quotidien

Orgelet chalazion

Ronflement
santé au quotidien

Ronflement

Douleur de la main
santé au quotidien

Douleur de la main

Allergie à l'aspirine
santé au quotidien

Allergie à l'aspirine

Electroencéphalographie
santé au quotidien

Electroencéphalographie

Auto-mesure tensionnelle
santé au quotidien

Auto-mesure tensionnelle

Vaccin contre la grippe
santé au quotidien

Vaccin contre la grippe

Impédancemétrie
santé au quotidien

Impédancemétrie

Chikungunya
santé au quotidien

Chikungunya

Constipation de l'enfant
santé au quotidien

Constipation de l'enfant

Claudication
santé au quotidien

Claudication

Entorse du genou

Entorse du genou

L'entorse du genou, articulation essentielle dans la vie quotidienne, est une atteinte très invalidante mais malheureusement fréquente dans certains sports.

Anatomie :
Les ménisques internes et externes assurent une bonne surface de glissement entre les deux os de la jambe, le fémur et le tibia.
Les ligaments croisés permettent la stabilité antéropostérieure du genou tandis que les ligaments latéraux internes et externes situés de part et d'autre du genou sont garants de la stabilité latérale du genou. La stabilité globale est complétée par les muscles.

Symptômes :
L'entorse survient lors d'un traumatisme qui met en péril les différentes structures assurant la stabilité du genou.
Le genou est plus vulnérable en flexion, position qui concerne de nombreuses activités physiques, comme le ski ou le football.
Sa gravité est estimée selon le type, le nombre et l'importance des structures touchées.
A la douleur s'associe l'impossibilité immédiate de mobiliser le genou.
L'entente d'un craquement est un signe de gravité pouvant correspondre à une rupture ligamentaire ou à une fracture associée.
Une sensation de déboîtement peut être le signe d'une atteinte des ligaments croisés.

Traitement :
Si l'entorse est bénigne, le traitement repose sur la mise en repos de l'articulation grâce à une attelle amovible pendant une dizaine de jours environ, associé à des antalgiques pour la douleur, des anti-inflammatoires et de la glace. Une rééducation précoce basée sur des séances de kinésithérapie est recommandée. Lors d'une rupture du ligament croisé antérieur, une ligamentoplastie chirurgicale peut être proposée. La décision d'opérer repose sur la motivation et l'âge du patient. Des séances de kinésithérapie sont nécessaires en postopératoire.
En cas de lésions d'un ménisque, sa conservation doit toujours être privilégiée mais si celles-ci s'avèrent trop sérieuses, une suture ou une exérèse du ménisque doit être réalisée.
Si la lésion touche à la fois les ligaments et les ménisques, il faudra traiter les lésions ligamentaires en priorité, avant les ménisques. Le traitement repose alors sur le port d'un plâtre ou sur une opération chirurgicale.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Entorse du genou
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]