Vaccin contre le HIB
santé au quotidien

Vaccin contre le HIB

Goutte
santé au quotidien

Goutte

Dépistage du sida
santé au quotidien

Dépistage du sida

Tétanos
santé au quotidien

Tétanos

Scanner
santé au quotidien

Scanner

Capillaroscopie
santé au quotidien

Capillaroscopie

Bourdonnements d'oreille
santé au quotidien

Bourdonnements d'oreille

Dépistage du cholesterol
santé au quotidien

Dépistage du cholesterol

Arthrographie
santé au quotidien

Arthrographie

Coupures et plaies
santé au quotidien

Coupures et plaies

IRM hypophysaire
santé au quotidien

IRM hypophysaire

Luxation de l'épaule
santé au quotidien

Luxation de l'épaule

Epilepsie

Epilepsie

L'épilepsie est définie par la répétition dans le temps de crises convulsives. Elle touche environ 0.5 à 1% de la population.

Symptômes :
La crise convulsive est le symptôme dont la répétition définit l'épilepsie. Elle peut prendre des formes d'intensité variable :
- Les pertes de contact avec l'environnement ou « absences », parfois accompagnées de mouvements musculaires brefs et peu intenses.
- La crise tonico-clonique, plus grave, se caractérise par une première phase "tonique" avec contraction musculaire et rigidité de corps et une seconde phase "clonique" où le corps est pris de spasmes. Elle peut s'accompagner de perte de connaissance, de morsure de langue ou de perte d'urines suivie d'une phase de confusion.
Elle cesse généralement en moins de 5 minutes.

Causes :
Les causes d'épilepsie primaires sont mal connues. Elles se déclarent le plus souvent dans l'enfance ou chez le jeune adulte.
Les épilepsies « secondaires » peuvent être consécutives à :
- Un traumatisme crânien.
- Un accident vasculaire cérébral.
- Une tumeur cérébrale.
- Une méningite.
- Drogue, alcool.

Il existe enfin des crises convulsives isolées et uniques, sans pathologie sous-jacente. Elles peuvent être favorisées par le manque de sommeil ou les stimulations lumineuses intermittentes (télévision, jeux vidéo, lumière stroboscopique).

Mise en garde :
Une crise convulsive est une urgence neurologique, en particulier lorsqu'il s'agit d'une première crise. Si elle se répète plusieurs fois de suite ou dure plus de cinq minutes, elle doit impliquer l'appel immédiat des secours. En attendant leur arrivée, il faut vérifier qu'aucun corps étranger n'obstrue les voies respiratoires de la victime.

Traitement :
En cas d'épilepsie secondaire à une cause identifiée, il faut en premier lieu traiter la cause.
En cas d'épilepsie primaire, le patient est suivi toute sa vie par un neurologue. Un traitement médicamenteux au long cours permet d'empêcher la survenue de nouvelles crises.
Un traitement par neurochirurgie existe et concerne principalement les épilepsies résistantes. Il consiste à détruire le foyer d'où provient la décharge initiale. Cette intervention extrêmement délicate n'est pratiquée que par des centres hospitaliers très spécialisés.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...