Varices
santé au quotidien

Varices

Electrocardiogramme
santé au quotidien

Electrocardiogramme

Trachéite
santé au quotidien

Trachéite

Vaccin contre la varicelle
santé au quotidien

Vaccin contre la varicelle

IRM hypophysaire
santé au quotidien

IRM hypophysaire

Rougeole
santé au quotidien

Rougeole

Diabète de type 1
santé au quotidien

Diabète de type 1

Dépistage du sida
santé au quotidien

Dépistage du sida

Coqueluche
santé au quotidien

Coqueluche

Biopsie
santé au quotidien

Biopsie

Hoquet
santé au quotidien

Hoquet

Ganglions

Ganglions

Lorsque ces petites glandes impliquées dans les défenses immunitaires deviennent palpables, cette hypertrophie peut signer la présence d'une pathologie sous-jacente.

Mécanisme d'apparition :
Un ganglion est généralement petit et non visible sous la peau. Il est considéré comme hypertrophié quand sa taille double, passant de moins de un centimètre à deux. On parle alors d'adénopathie.
Un ganglion palpable traduit la présence d'une infection à proximité ou plus rarement d'une affection spécifique au ganglion.

Diagnostic :
L'adénopathie est habituellement découverte à la palpation.
Il peut se trouver dans différentes régions du corps :
- le creux sus-claviculaire (au-dessus de la clavicule)
- le creux axillaire (au niveau de l'aisselle)
- la région inguinale (au niveau de l'aine)
- la région des cervicales (nuque et cou).

Il peut s'accompagner de signes généraux qui orientent le diagnostic: fièvre plus ou moins importante, sueurs, fatigue, douleurs, mais aussi un contact éventuel avec des animaux, un voyage ou encore des blessures.

Causes sous-jacentes :
Le ganglion présente des caractéristiques différentes selon sa cause:

Il faut donc étudier :
- sa localisation
- sa consistance, souple ou dure
- sa mobilité par rapport aux tissus voisins
- sa sensibilité , douloureux ou indolore
- l'état de la peau autour du ganglion

La présence d'un ganglion isolé de petite taille et sans symptômes associés n'est habituellement pas inquiétante.
Un ganglion plus gros ou un groupe de ganglions situés dans la région du cou traduisent habituellement un phénomène infectieux.
Enfin certains cancers peuvent donner des ganglions, mais la découverte d'un ganglion ne doit pas évoquer systématiquement un cancer.

Traitement :
Le traitement est celui de la cause.
Les ganglions disparaissent habituellement d'eux-mêmes, en particulier quand ils sont l'illustration de problèmes infectieux.
Certaines adénopathies infectieuses (infection à staphylocoque ou streptocoque) doivent toutefois bénéficier d'un traitement antibiotique adapté, voire d'un drainage chirurgical.
L'ablation d'un ganglion ne sera pratiquée que dans un contexte d'investigation (biopsie) afin de pouvoir confirmer un diagnostic difficile et incertain sur son origine.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - Ganglions
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]