Grippe
santé au quotidien

Grippe

Brûlure urinaire
santé au quotidien

Brûlure urinaire

Brûlure d'estomac
santé au quotidien

Brûlure d'estomac

Vaccin de l'hépatite A
santé au quotidien

Vaccin de l'hépatite A

Crise de foie
santé au quotidien

Crise de foie

Douleur oculaire
santé au quotidien

Douleur oculaire

Scintigraphie cardiaque
santé au quotidien

Scintigraphie cardiaque

Verrues
santé au quotidien

Verrues

Constipation de l'enfant
santé au quotidien

Constipation de l'enfant

Démangeaisons de l'enfant
santé au quotidien

Démangeaisons de l'enfant

Epilepsie
santé au quotidien

Epilepsie

Saignement digestif haut
santé au quotidien

Saignement digestif haut

Hystéroscopie diagnostique

Hystéroscopie diagnostique

Cet examen consiste à introduire un appareil optique de petite taille par le col de l'utérus pour explorer le col et le corps de l'utérus. Il sert principalement à déterminer la cause de saignements anormaux chez la femme.

Technique :

L'hystéroscopie diagnostique est une technique d'observation qui consiste à introduire un appareil muni d'une fibre optique de petit calibre appelé hystéroscope par l'orifice du col de l'utérus. Elle permet d'explorer le canal cervical à l'entrée de l'utérus, la muqueuse utérine ou endomètre qui tapisse le col et le corps de l'utérus, et la morphologie de la cavité utérine.

Elle se distingue de l'hystéroscopie opératoire qui se pratique au bloc opératoire sous anesthésie générale à l'aide d'un appareil de taille plus importante.

Indications :

Cette technique d'observation est le plus souvent utilisée à la suite d'un saignement anormal : règles trop abondantes ou trop longues, saignements en dehors des règles, sous traitement hormonal ou après la ménopause.

L'hystéroscope, qui offre une vision directe et en couleur, permet de localiser la lésion et d'analyser les modifications des vaisseaux sanguins à la surface de la muqueuse.

L'hystéroscopie permet également, si elle est couplée au prélèvement de cellules en vue d'un examen microscopique, de faire la distinction entre lésion bénigne ou maligne.

L'examen permettre de savoir :

- s'il existe une lésion bénigne (polype ou fibrome) ou maligne (cancéreuse) ;

- s'il existe un lien entre la lésion et le saignement ;

d'apprécier l'état de l'endomètre dont la destruction des couches superficielle donne naissance aux règles.

Déroulé de l'examen :

Il s'agit d'un examen peu douloureux qui peut se pratiquer au cabinet d'un gynécologue, en ambulatoire.

L'examen doit être effectué en dehors des règles, idéalement lors de la première partie du cycle. La prise d'une contraception ne pose pas de problème pour réaliser cet examen.

Les femmes ménopausées pourront suivre un traitement hormonal les trois jours précédant l'examen afin de faciliter l'ouverture du col de l'utérus.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle