Toux
santé au quotidien

Toux

Conjonctivite
santé au quotidien

Conjonctivite

Vertiges
santé au quotidien

Vertiges

Allergie à l'aspirine
santé au quotidien

Allergie à l'aspirine

Syncope
santé au quotidien

Syncope

Crampes et myalgies
santé au quotidien

Crampes et myalgies

Fracture du bassin
santé au quotidien

Fracture du bassin

Epilepsie
santé au quotidien

Epilepsie

Douleur du poignet
santé au quotidien

Douleur du poignet

Coupures et plaies
santé au quotidien

Coupures et plaies

Oedème
santé au quotidien

Oedème

Insomnie

Insomnie

L'insomnie peut être définie comme un sommeil difficile à obtenir, trop court, de mauvaise qualité, et non récupérateur. Elle peut entraîner une fatigue et une baisse de la vigilance pendant la journée.

Définition :
L'insomnie doit être appréhendée en fonction du dormeur, car certaines personnes ont besoin de plus de sommeil que d'autres. On estime que pour être réparateur, le sommeil nocturne doit durer entre six et huit heures selon les profils.

L'insomnie ne s'évalue pas qu'en fonction de la quantité de sommeil. Les autres critères sont:
• La qualité et la durée de l'endormissement.
• Le nombre de réveils nocturnes.
• Un réveil précoce.
• La survenue de cauchemars ou un sommeil agité.

Facteurs favorisants :
Les conditions environnementales du dormeur peuvent jouer sur la qualité de son sommeil :
• Des horaires de coucher et de lever variables en semaine.
• L'environnement de la chambre de la maison et la qualité de la literie.
• La prise de certains médicaments ayant une influence sur le sommeil.

D'autres symptômes peuvent contribuer à l'insomnie ou simplement l'accompagner :
• Douleurs empêchant de s'endormir ou réveillant le patient la nuit (syndrome des jambes sans repos, crise de goutte...).
• Fréquentes envies d'uriner, en particulier chez les hommes présentant une hyperplasie bénigne de la prostate.
• Difficultés respiratoires qui conduisent dans un premier temps à dormir en position assise, puis empêchent de trouver le sommeil (insuffisance cardiaque ou respiratoire).
• Troubles digestifs (reflux gastro-œsophagien, météorisme).
• Anxiété ou dépression.
Enfin les apnées du sommeil, qui se traduisent par des pauses respiratoires durant le sommeil, sont directement responsables d'insomnie.

Traitement :
Il consiste en premier lieu à vérifier que les conditions de sommeil du patient sont optimales.
Le cas échéant, un traitement médicamenteux par hypnotiques (somnifères) est possible, mais il doit être prescrit par un médecin. Des phénomènes d'accoutumance et de dépendance physique ou psychologique existent. Ils varient en fonction des molécules utilisées.
Toute prescription de ce type de médicament doit donc être encadrée par un médecin et être de courte durée.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...