Cataracte
santé au quotidien

Cataracte

Syncope
santé au quotidien

Syncope

Bilan urodynamique
santé au quotidien

Bilan urodynamique

Vaccin contre la rage
santé au quotidien

Vaccin contre la rage

Perte d'appétit
santé au quotidien

Perte d'appétit

Verrues
santé au quotidien

Verrues

Prévention des caries
santé au quotidien

Prévention des caries

Capillaroscopie
santé au quotidien

Capillaroscopie

Ganglions
santé au quotidien

Ganglions

Coup de chaleur
santé au quotidien

Coup de chaleur

Douleur à l'estomac
santé au quotidien

Douleur à l'estomac

Entorse du genou
santé au quotidien

Entorse du genou

Intoxication alimentaire

Intoxication alimentaire

On parle de toxi-infection alimentaire collective, ou TIAC, quand deux intoxications aux symptômes identiques apparaissent de manière concomitante et mettent en cause le même aliment.

Facteurs incriminés
Les intoxications alimentaires peuvent être causées par des éléments de nature diverse, présents de manière accidentelle ou non dans l'aliment :

- Un micro-organisme pathogène ou sa toxine : bactérie, virus, parasite, moisissure, parasite. Ce sont les causes plus courantes.
- Un composé chimique toxique: résidu de pesticides, métaux lourds.
- Ou encore le poison contenu naturellement dans certains aliments (animaux ou plante toxiques)

Mécanisme d'apparition
On recense en moyenne plus d'un millier de foyers de toxi-infections alimentaires collectives chaque année en France, touchant environ 10 000 individus.
Les toxi-infections alimentaires (TIAC) sont généralement la cause de négligences. Elles peuvent être causées par de mauvaises conditions d'hygiène, de stockage ou de conservation, par le non-respect de la cuisson ou de la stérilisation.

Symptômes et facteurs de gravité :
La grande majorité des toxi-infections alimentaires provoque des symptômes gatsro-intestinaux passagers qui ne laissent aucune séquelle, tels que des douleurs abdominales, des nausées, et des diarrhées légères.
Cependant la gravité d'une toxi-infection dépend du germe ou la toxine incriminés. Ainsi le botulisme, la salmonellose, ou la listériose peuvent entraîner des complications graves et nécessiter une hospitalisation.
La gravité d'une toxi-infection dépend également des capacités de défense immunitaire de la personne touchée. Une personne âgée, un nouveau-né, ou une personne immuno-déprimée seront davantage sensibles aux TIAC.

Traitement :
En cas de symptômes légers, des médicaments anti-spasmodiques et des anti-diarrhéiques suffiront à soulager le patient. Il est recommandé d'attendre que la crise passe avant de manger à nouveau mais il faut en revanche penser à boire.
En cas de fièvre ou de crise se prolongent au-delà de 48 heures, il sera nécessaire de consulter un médecin.
En cas de douleurs violentes ou des vomissements répétés, il est recommandé de contacter le centre (15).

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle
 
3 commentaires - Intoxication alimentaire
  • avatar
    Manilla -

    Comme souvent, à part quelques exceptions, ça vole haut le niveau de discussion des internautes!

  • avatar
    petitgros -

    on va prendre des médicaments qui vont détraquer des crises ailleurs , tout est pourri , les contrôles sont dirigés par le gouvernement qui s' en fout , par les représentants qui fabriques du poison , qui se rempli les poches et se foutent de la santé des autres !! ils ne mangent pas la même chose comme tout ces Mrs du gouvernement !!

  • avatar
    ChouandeTreluan -

    surtout ne pas manger de la nourriture Hallal, que l'on consomme trop souvent à notre insu sans en etre informé. En effet les viandes hallal ne sont pas conformes aux reglements européens CE /178/2002 et CE/2076/2005. L'égorgement des animaux est interdit par les reglements européens . Il provoque la regurgitation du contenu de l'estomac de l'animal qui est contaminé en bactéries commensale et qui infecte tous les morceaux avant, notamment ceux utlisé sur le boeuf pour faire des steacks hachés. Pour information la viande animale la plus sure et la moins contaminée est la viande de porc.

    avatar
    JUSTICA -

    C'EST BIEN VRAI
    Les cimetières sont remplis de personnes qui n'ont jamais été malades........