Vaccin contre la rage
santé au quotidien

Vaccin contre la rage

Fracture du femur
santé au quotidien

Fracture du femur

Ponction pleurale
santé au quotidien

Ponction pleurale

Tétanos
santé au quotidien

Tétanos

Dorsalgies
santé au quotidien

Dorsalgies

L'échographie
santé au quotidien

L'échographie

Grippe
santé au quotidien

Grippe

Oreillons
santé au quotidien

Oreillons

Boulimie nerveuse
santé au quotidien

Boulimie nerveuse

Claquage
santé au quotidien

Claquage

Vaccin contre la rubéole
santé au quotidien

Vaccin contre la rubéole

IRM en rhumatologie
santé au quotidien

IRM en rhumatologie

IRM abdomino-pelvienne

IRM abdomino-pelvienne

Cette technique d'imagerie par résonance magnétique (IRM) qui permet de visualiser la structure anatomique des organes en volume est utile à la recherche de divers maladies atteignant les viscères.

Technique :

Le principe de l' IRM est fondé sur les propriétés magnétiques de l'atome d'hydrogène présent dans tous les tissus du corps humain.

L'IRM utilise des aimants très puissants, afin de stimuler les protons des atomes d'hydrogène présents dans les parties graisseuses et aqueuses du corps. Lorsque cette stimulation cesse, les atomes relâchent de l'énergie dont l'intensité est mesurée et analysée. Le niveau d'énergie restitué diffère alors en fonction de la composition tissulaire en hydrogène, dessinant une carte précise et détaillée de l'organisme. L'IRM permet ainsi d'étudier les organes et les vaisseaux, en 2D et 3D dans tous les plans de l'espace. Elle s'avère particulièrement adaptée à l'observation des "tissus mous" que sont les viscères (foie, rate, rein...).

L'IRM n'utilise pas de rayons X et ne délivre pas d'irradiation. C'est pourquoi elle est préférée au scanner quand les deux techniques sont disponibles.

Déroulé de l'examen :

L'IRM est indolore et le patient n'a pas besoin de préparation spécifique.

En revanche il est impératif d'ôter tout objet métallique et tout bijou avant l'examen.

Le patient devra également fournir quelques renseignements au radiologue avant l'examen afin d'écarter d'éventuelles contre-indications :

- La présence corps étranger métallique dans l'œil ;

- La présence de matériel chirurgical métallique dans le crâne ;

- Le port d'un stimulateur cardiaque (pacemaker).

Ces corps étrangers pourraient se déplacer au cours de l'examen.

Indications :

L'IRM abdominale est indiquée :

- dans le bilan des cancers abdominaux : pelvis, foie, rein, pancréas ;

- Le diagnostic des maladies du foie : cirrhose, hémochromatose, cancer du foie, atteinte parasitaire (échinococcose) ;

- La recherche de malformations vasculaires (anévrisme de l'aorte abdominale) ;

- La détection des maladies inflammatoires chroniques des intestins ou MICI (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique) ;

- Le diagnostic de certaines affections du pancréas (pancréatite chronique).

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - IRM abdomino-pelvienne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]