IRM en rhumatologie
santé au quotidien

IRM en rhumatologie

Echographie du coeur
santé au quotidien

Echographie du coeur

Hypertension artérielle
santé au quotidien

Hypertension artérielle

Presbytie
santé au quotidien

Presbytie

Asthme de l'enfant
santé au quotidien

Asthme de l'enfant

Vaccin contre la rage
santé au quotidien

Vaccin contre la rage

Douleur dentaire
santé au quotidien

Douleur dentaire

Syndrome du bébé secoué
santé au quotidien

Syndrome du bébé secoué

Hoquet
santé au quotidien

Hoquet

Hernie hiatale
santé au quotidien

Hernie hiatale

Déchirure musculaire
santé au quotidien

Déchirure musculaire

IRM hypophysaire

IRM hypophysaire

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) qui permet de visualiser la structure anatomique du corps en volume contribue au dépistage et au traitement des troubles de sécrétion de l'hypophyse.

Anatomie :

L'hypophyse est une petite glande endocrine située à la base du crâne et rattachée au cerveau par la tige pituitaire. Elle sécrète un certain nombre d'hormones : l'hormone de croissance, les stimulines hypophysaires (TSH, FSH...) et la prolactine.

Technique :

Le principe de l' IRM est fondé sur les propriétés magnétiques de l'atome d'hydrogène présent dans tous les tissus du corps humain.

L'IRM utilise des aimants très puissants, afin de stimuler les protons des atomes d'hydrogène. Lorsque cette stimulation cesse, les atomes relâchent de l'énergie dont l'intensité est mesurée et analysée. Le niveau d'énergie restitué diffère alors en fonction de la composition tissulaire en hydrogène, dessinant une carte précise et détaillée de l'organisme. L'IRM permet ainsi d'étudier les organes en 2D et 3D dans tous les plans de l'espace. Elle s'avère particulièrement adaptée à l'observation des "tissus mous" comme le cerveau.

Déroulé de l'examen :

L'IRM est indolore et le patient n'a pas besoin de préparation spécifique.

En revanche il est impératif d'ôter tout objet métallique et tout bijou avant l'examen.

Le patient devra également fournir quelques renseignements au radiologue avant l'examen afin d'écarter d'éventuelles contre-indications :

- La présence corps étranger métallique dans l'œil ;

- La présence de matériel chirurgical métallique dans le crâne ;

- Le port d'un stimulateur cardiaque (pacemaker).

Ces corps étrangers pourraient se déplacer au cours de l'examen.

Indications :

L'IRM joue un rôle décisif dans le diagnostic des troubles de la sécrétion de l'hypophyse et notamment de l'adénome de l'hypophyse. Cette tumeur bénigne et non cancéreuse de l'hypophyse peut entraîner un déséquilibre hormonal.

L'IRM est aussi utile pour estimer le retentissement d'une éventuelle lésion de l'hypophyse sur les tissus de voisinage (cerveau). Elle sert enfin à la préparation d'une intervention chirurgicale en permettant au chirurgien de repérer la zone à opérer et de surveiller la lésion après traitement.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - IRM hypophysaire
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]