Coloscopie
santé au quotidien

Coloscopie

Biopsie de la prostate
santé au quotidien

Biopsie de la prostate

Douleur du poignet
santé au quotidien

Douleur du poignet

Démangeaisons de l'enfant
santé au quotidien

Démangeaisons de l'enfant

Douleur de la hanche
santé au quotidien

Douleur de la hanche

Les lombalgies
santé au quotidien

Les lombalgies

Bourdonnements d'oreille
santé au quotidien

Bourdonnements d'oreille

Palpitations
santé au quotidien

Palpitations

Douleur du genou
santé au quotidien

Douleur du genou

Impétigo
santé au quotidien

Impétigo

Lésion du ménisque
santé au quotidien

Lésion du ménisque

Légionellose

Légionellose

Cette infection respiratoire due à des bactéries du genre Legionella est une maladie grave qui touche en priorité les plus de 50 ans et les personnes fragiles.

Mode de contamination :
Les bactéries responsables de légionelloses vivent dans les eaux tièdes naturelles (rivières, lacs, sources d'eau chaude...) ou artificielles (climatisations, ballons et circuits d'eau chaude, installations de traitement des eaux usées ...). L'homme se contamine par voie respiratoire en inhalant des microgouttelettes d'eau contaminée. Il n'y a pas de contamination interhumaine. La légionellose est une maladie à déclaration obligatoire dont les cas doivent être obligatoirement déclarés aux autorités de santé en raison des risques d'épidémie. Les cas de légionellose signalés en France au cours de ces dernières années concernaient en particulier des personnes contaminées lors de séjour dans des bâtiments collectifs (hôpital, maison de retraite, hôtel) dont les réseaux d'eau chaude étaient contaminés par la bactérie. Le risque de contracter la maladie dépend de plusieurs facteurs : quantité de légionelles dans l'eau, virulence de la souche en cause, l'état de santé de la personne contaminée.

Symptômes :

La période d'incubation varie de 2 à 15 jours. Les premiers symptômes évoquent ceux de la grippe : fatigue, fièvre allant croissante, douleurs musculaires, maux de tête, une toux sèches puis grasse ... En l'absence de traitement, l'infection peut s'aggraver et peut provoquer une insuffisance respiratoire ou rénale. Le taux de mortalité varie selon l'état de santé préalable du patient de 5 à 80 % chez les personnes immunodéprimées.

Diagnostic et traitement :
La radiographie des poumons et la recherche d'antigènes permettent d'établir le diagnostic. Le traitement est antibiotique et les cas graves nécessitent une hospitalisation.

Mise en garde :
Tous les établissements recevant du public et équipés d'installations à risque (réseaux d'eau chaude, douches, climatisation, humidificateurs d'air, bains bouillonnants...) ont l'obligation d'assurer des mesures de surveillance et d'entretien de ces installations.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
1 commentaire - Légionellose
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]