Surdité
santé au quotidien

Surdité

Claquage
santé au quotidien

Claquage

Uroscanner
santé au quotidien

Uroscanner

Lésion du ménisque
santé au quotidien

Lésion du ménisque

Phlébite
santé au quotidien

Phlébite

Sciatique
santé au quotidien

Sciatique

Diarhée de l'enfant
santé au quotidien

Diarhée de l'enfant

Extinction de voix
santé au quotidien

Extinction de voix

Scanner abdominal
santé au quotidien

Scanner abdominal

Biopsie musculaire
santé au quotidien

Biopsie musculaire

Echo-Doppler
santé au quotidien

Echo-Doppler

Les lombalgies

Les lombalgies

Très courantes, ces douleurs causées par une atteinte des vertèbres du bas du dos doivent être prises en charge sous peine de devenir handicapantes lorsqu'elles se chronicisent. Les lombalgies les plus courantes sont en rapport avec l'usure des vertèbres et des disques intervertébraux dont le rôle est de permettre la mobilité des vertèbres et d'amortir les chocs.

Symptômes :
La survenue d'une lombalgie peut être brutale ou progressive.
Elle peut être consécutive à un faux mouvement ou au port d'une charge lourde qui provoque une contraction musculaire intense à hauteur des reins.
Si la douleur est plus importante lors des mouvements ou du port d'une charge, en fin de journée, et qu'elle est atténuée par le repos, il s'agit d'une douleur mécanique.
Si la douleur est au contraire à son paroxysme le matin et s'éloigne après des étirements, il s'agira plus vraisemblablement d'une arthrose.
Enfin si la douleur est majorée la nuit et ne pas être calmée par le repos, il peut s'agir de lésions causées par une maladie inflammatoire ou par une fracture de tassement.
On parle de lombalgie chronique quand la douleur se prolonge plus de 3 mois.

Traitement
Les lombalgies aiguës évoluent habituellement de façon favorable en moins de 6 semaines. Le traitement consiste avant tout à soulager la douleur grâce à des médicaments anti-douleurs et des anti-inflammatoires afin d'éviter le passage à la chronicité. S'ils se révèlent inefficaces, ils peuvent être associé à des anti-douleurs plus intenses sur avis médical.
L'immobilisation n'est pas nécessaire, mais la mise au repos est vivement conseillée.
Le traitement de la lombalgie chronique repose également sur la prise d'anti-douleurs et d'anti-inflammatoires associés à de la kinésithérapie.
Dans les cas les plus sérieux, des infiltrations par corticoïdes ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires.
Un accompagnement dans une école du dos ou un centre spécialisé peut aider le patient dans sa prise en charge et l'aménagement de son poste de travail est également souvent nécessaire.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...