Douleur de la hanche
santé au quotidien

Douleur de la hanche

Prostatite
santé au quotidien

Prostatite

Gastro-entérite
santé au quotidien

Gastro-entérite

Diabète de type 2
santé au quotidien

Diabète de type 2

Vaccin de l'hépatite A
santé au quotidien

Vaccin de l'hépatite A

Orgelet chalazion
santé au quotidien

Orgelet chalazion

Potentiels évoqués
santé au quotidien

Potentiels évoqués

Douleur du genou
santé au quotidien

Douleur du genou

Angiome
santé au quotidien

Angiome

Migraine

Migraine

Loin d'être un banal mal de tête, la migraine se caractérise par la survenue répétée de douleurs violentes généralement d'un seul côté de la tête. Elle n'est pas dangereuse mais peut être invalidante.
Après la puberté, la migraine est plus fréquente chez les filles. Elle peut être liée à la vie hormonale et ne survenir qu'au moment des règles.

Symptômes et facteurs déclenchants :
Les migraines peuvent être accompagnées ou non d'« aura », des signes annonciateurs de la crise qui peuvent être visuels (halo scintillant, points lumineux) ou neurologiques (fourmillements, vertiges) et qui durent moins d'une heure.
La douleur est unilatérale, pulsatile, et lancinante. Des nausées, vomissements, troubles de la vision et photophobie peuvent aussi survenir. Après la crise, la personne ressent une grande fatigue et des difficultés de concentration.

Elles sont aggravées par l'effort physique, le bruit et la lumière.
Le stress, les contrariétés, les émotions, les modifications du rythme de vie ou encore certains aliments (chocolat, vin blanc, certains alcools, fromages, agrumes) sont des facteurs favorisants.
Elles peuvent également être causées par la prise excessive de médicaments anti-douleurs qui, au-delà d'une certaine dose l'intensifient au lieu de l'atténuer.

Diagnostic différentiel :
Les céphalées de tension se distinguent de la migraine par leur manifestation principale : une sensation de serrement sur le front et les tempes. Sans gravité, elles sont causées par l'anxiété. Les sinusites et les troubles visuels, souvent responsables de céphalées, ne sont pas responsables de vraies migraines.

Traitements :
Des médicaments anti-douleur non spécifiques de la migraine peuvent être utilisés. Ce sont des antalgiques de palier 1 ou 2.
Il existe également des médicaments spécifiques de la migraine. Ils agissent en provoquant une constriction des vaisseaux sanguins du cerveau (qui se dilatent lors de la crise de migraine) et luttent contre l'inflammation.
Enfin un traitement de fond est indiqué quand les crises, sévères et fréquentes, retentissent sur la vie quotidienne avec pour objectif de réduire la fréquence et l'intensité des crises.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...