Tuberculose
santé au quotidien

Tuberculose

Fibroscopie bronchique
santé au quotidien

Fibroscopie bronchique

Rougeole
santé au quotidien

Rougeole

Constipation de l'enfant
santé au quotidien

Constipation de l'enfant

L'échographie
santé au quotidien

L'échographie

Douleur auriculaire
santé au quotidien

Douleur auriculaire

Cataracte
santé au quotidien

Cataracte

Bronchiolite chez l'enfant
santé au quotidien

Bronchiolite chez l'enfant

Douleur lombaire
santé au quotidien

Douleur lombaire

Surdité
santé au quotidien

Surdité

Oeil rouge

Oeil rouge

Premier motif de consultation en urgence ophtalmique, l'œil rouge peut être la manifestation de diverses atteintes oculaires, des plus bénignes aux plus graves.

Mécanisme d'apparition :
La rougeur de l'œil atteint la conjonctive, une membrane claire, fine, et translucide qui recouvre la surface interne des paupières et la face antérieure de l'œil.
Elle prend alors une couleur rouge sang, soit sous l'effet d'une dilatation de ses vaisseaux, soit d'une hémorragie survenue en dessous de la conjonctive et qui s'épanche vers elle, donnant une rougeur localisée.

Causes et diagnostic :
L'œil rouge est habituellement sans gravité, mais la pose du diagnostic est complexe compte tenu de la multiplicité des causes possibles.
Devant un oeil rouge, il faut savoir rapidement s'il y a douleur et baisse de l'acuité visuelle, si la tension intra-oculaire est élevée, et connaître l'état de la pupille. Ce sont des signes d'affection graves : kératite, glaucome aigu, hémorragie sous conjonctivale, ou encore un herpes de cornée.

Si l'œil rouge s'accompagne de larmoiement, et de démangeaisons il peut s'agir d'un symptôme d'allergie saisonnière ou d'une irritation.
Une couleur plus rosée que rouge, éventuellement accompagnée de sécrétions muco-purulentes qui collent l'œil au réveil plaide en faveur d'une conjonctivite (inflammation de la conjonctive généralement d'origine bactérienne).
Un cercle rouge violacé autour de la cornée signe la présence d'une atteinte des vaisseaux plus profonds et constitue un signe de gravité.

Traitement et mise en garde :
Le traitement de l'œil rouge est directement lié à celui de sa cause.
Si les causes de l'œil rouge sont irritatives ou allergiques, le premier objectif est de se soustraire à l'agent responsable (allergène, lentille de contact....).
Selon les atteintes déterminées, des collyres antiseptiques ou antibiotiques peuvent être prescrits par un ophtalmologiste pour soulager les symptômes.

Afin d'éviter les atteintes oculaires, les mesures d'hygiènes sont essentielles, en particulier l'hygiène des mains, notamment pour les personnes portant des lentilles. Une mauvaise utilisation de ces dispositifs médicaux peut en effet entraîner l'apparition d'une kératite, une affection grave de l'œil.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
7 commentaires - Oeil rouge
  • avatar
    Bonnepoire01 -

    Les irritations saisonnières sont gênantes malheureusement les pollens de graminées, d'arbres à fleurs sont difficilement contrôle. Il est difficile d'agir quelquefois sur l'environnement et la nature. En revanche, la médecine du travail devrait prendre davantage compte des propositions des salariés et le principe de précaution mieux appliqué lorsqu'il s'agit de solutions simples et peu onéreuses. Bien sûr, les collyres antibiotiques apportent du réconfort mais des solutions prophylactiques mises en place sont une garantie de santé publique.

  • avatar
    tienette -

    Eh bien Pounig quelle honteuse réponse que l on vous as faite On arrête jamais le Prévisacan pendant 3 jours
    Primo On teste l INR S il est élevé au dessus de la cible voulue on fait un "saut de prise" , mange de laitue ou choux et on réajuste le prévisan
    un tel chiffre de 1.17 aurait pu vous conduire directement a L AVC Heureusement que le malade se connait mieux lui même Suis sous AVK depuis 32 ans

  • avatar
    Martouine -

    bonjour , cet incident m'arrive également , je fait souvent des inflammations des sinus et pour soulager la douleur je prends un comprimé de doliprane 1000 et par la suite il arrive que mon oeil prends cette attitude . aprés avoir consulter mon ophtalmo il n'a rien trouvé de grave et cela disparait au bout de quelques temps

    avatar
    glen29 -

    ce n'est pas le doliprane qi vous provoque ces rougeurs, par contre avec de l'aspirine je ne dis pas.

  • avatar
    mic74 -

    En été, j'ai toujours l'œil droit qui devient rouge.
    Il n'est pas possible de consulter un ophtalmo. Pas d'ophtalmo à proximité, je vais aller voir mon généraliste qui ne pourra pas me prendre en urgence, donc il faut patenter.

  • avatar
    gigi10 -

    Réaction immédiate : Si mes yeux rougissent, je téléphone à mon ophtalmo pour un RDV urgent. C'est tout & ça suffit !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]