Ganglions
santé au quotidien

Ganglions

Scintigraphie pulmonaire
santé au quotidien

Scintigraphie pulmonaire

Vaccin contre la rubéole
santé au quotidien

Vaccin contre la rubéole

Infection nosocomiale
santé au quotidien

Infection nosocomiale

Urétéroscopie
santé au quotidien

Urétéroscopie

Vomissement
santé au quotidien

Vomissement

Boulimie nerveuse
santé au quotidien

Boulimie nerveuse

Prévention des caries
santé au quotidien

Prévention des caries

Bourdonnements d'oreille
santé au quotidien

Bourdonnements d'oreille

Douleur oculaire
santé au quotidien

Douleur oculaire

Fièvre chez l'enfant
santé au quotidien

Fièvre chez l'enfant

Otite moyenne aigue

Otite moyenne aigue

Maladie infantile par excellence, cette infection qui atteint la muqueuse de l'oreille moyenne est la seconde infection la plus fréquente chez l'enfant après la rhino-pharyngite.

Mécanisme d'apparition
L'otite est d'origine bactérienne ou virale.
Elle infecte en premier lieu la sphère rhino-pharyngée puis se propage à l'oreille par le canal de la trompe d'Eustache, pour atteindre la caisse du tympan et les cavités mastoïdiennes.
Courante jusqu'à 4 ans, elle atteint surtout l'enfant entre 6 et 24 mois. Elle est plus fréquente chez les enfants allant à la crèche, chez les garçons, et durant l'hiver.

Symptômes
La douleur est le principal symptôme. Elle est vive et associée à de la fièvre.
Elle s'accompagne chez le nourrisson de symptôme généralisés peu spécifiques tels que des pleurs, une altération de l'état général, une perte de l'appétit qui peut entraîner baisse de la courbe de poids, ou encore des troubles digestifs.
Chez l'enfant plus âgé et l'adulte, les signes locaux prédominent : inflammation du conduit de l'oreille, écoulement dans l'oreille, sensation d'oreille pleine et diminution de l'audition

Traitement :
Un traitement antibiotique doit être prescrit en cas d'otite moyenne aigue purulente chez l'enfants de moins de 2 ans, et pour les plus de 2 ans quand il existe des manifestations importantes (fièvre élevée, douleur aigue). Sous traitement, l'évolution est généralement favorable en 3 à 5 jours.

Chez les patients de plus de 2 ans, en l'absence de signes de gravité, les antibiotiques ne sont pas toujours nécessaires et il est possible de ne traiter que les symptômes grâce à des anti-douleurs ou éventuellement des gouttes contenant un anesthésique local.
Un contrôle de l'oreille grâce à un otoscope devrait être systématiquement pratiqué avant la fin du traitement afin vérifier le retour à la normale du tympan.
Un geste chirurgical est parfois nécessaire quand les douleurs sont très violentes et que le tympan est particulièrement bombé.

Prévention
Le vaccin anti-pneumococcique permet de limiter le nombre des otites chez les enfants de moins de deux ans.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle