Rougeole
santé au quotidien

Rougeole

Piqûre de méduse
santé au quotidien

Piqûre de méduse

Dents cassées
santé au quotidien

Dents cassées

Démangeaisons
santé au quotidien

Démangeaisons

Fibroscopie digestive
santé au quotidien

Fibroscopie digestive

Presbytie
santé au quotidien

Presbytie

Vaccin contre le HIB
santé au quotidien

Vaccin contre le HIB

Syndrome du bébé secoué
santé au quotidien

Syndrome du bébé secoué

Ph-métrie

Ph-métrie

L'exploration par pHmétrie œsophagienne étudie les variations du pH de la partie basse de l'œsophage. Elle permet de diagnostiquer le reflux gastro-œsophagien et d'évaluer l'efficacité de son traitement.

Anatomie :

Le RGO est défini par le passage permanent ou intermittent d'une partie du contenu gastrique dans l'oesophage.

Les cellules de la muqueuse gastrique de l'estomac produisent des sucs gastriques riches en acide chlorhydrique afin de dissoudre les aliments et ainsi faciliter leur digestion et leur assimilation. Mais ces substances acides sont corrosives pour les tissus. L'estomac s'en protège grâce au mucus, une barrière protectrice capable de neutraliser l'acidité des sucs gastriques.

L'œsophage en revanche ne possède pas de mucus. Il se protège de la remontée acide grâce à un sphincter anti-reflux situé à l'entrée de l'estomac au niveau du cardia. Mais le stress, les boissons alcoolisées, ou encore les excitants comme le tabac ou le café peuvent avoir un effet relaxant qui diminue la contractilité de ce sphincter. L'acide peut alors remonter le long de l'œsophage et provoquer des aigreurs et brûlures sur son passage.

Lorsqu'il devient permanent, le reflux gastro-œsophagien peut entraîner des inflammations sévères au niveau de l'œsophage. On parle alors d'œsophagite. La muqueuse de l'œsophage se creuse, ce qui provoque des ulcérations qui, à la longue, augmentent le risque d'apparition de lésions cancéreuses.

Technique :

La pHmétrie permet la mesure et l'enregistrement en continu, pendant plusieurs heures, du pH du bas œsophage.

Une sonde miniaturisée est introduite par une narine. Elle descend dans la bouche puis dans l'œsophage. Une fois placée dans l'œsophage, elle enregistre des mesures de l'acidité durant 24 h. Le résultat de ces mesures sera ensuite analysé.

L'examen peut s'avérer inconfortable pour le patient mais il est primordiale qu'il continue normalement ses activités afin de détecter à quel moment de la journée ou de la nuit surviennent les épisodes de reflux.

Il est indispensable d'arrêter tout traitement bloquant la sécrétion acide durant les sept jours qui précèdent l'enregistrement.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Ph-métrie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]