Syndrome du canal carpien
santé au quotidien

Syndrome du canal carpien

Otite externe
santé au quotidien

Otite externe

Biopsie de la prostate
santé au quotidien

Biopsie de la prostate

Constipation
santé au quotidien

Constipation

Echographie du coeur
santé au quotidien

Echographie du coeur

Infarctus du myocarde
santé au quotidien

Infarctus du myocarde

Allergie à l'aspirine
santé au quotidien

Allergie à l'aspirine

Uroscanner
santé au quotidien

Uroscanner

Piqûre de méduse

Piqûre de méduse

Les piqûres de méduse, heureusement bénignes dans la plupart des cas, sont néanmoins très douloureuses et nécessitent d'être traités rapidement par des gestes simples.

Mécanisme d'attaque
Les méduses des côtes françaises provoquent généralement des réactions locales et plus rarement des réactions générales dans certaines conditions particulières. Des méduses d'autres régions du globe (Océans Indien ou Pacifique) peuvent être dangereuses, conduisant même au décès pour certaines.

Les méduses piquent par contact physique, grâce à leurs cnidocystes, capsules irritantes contenant du venin et un filament qui en se déroulant provoque l'injection du venin à la victime.
Les méduses échouées ou même mortes peuvent encore être vénéneuses, il faut donc être attentif sur la plage comme dans l'eau.

Symptômes :
La réaction est généralement locale. Il s'agit d'une douleur vive, semblable à une brûlure d'intensité croissante, concomitante à l'apparition de fourmillements. Une rougeur de la peau apparaît secondairement. Les lésions disparaissent généralement en quelques jours, avec ou sans cicatrice.
Certaines personnes, dans des circonstances particulières, (âge jeune ou avancé, nombreuses piqûres, terrain allergique) peuvent développer une réaction généralisée. Un œdème généralisé peut alors apparaître nécessitant l'appel des secours et une prise en charge en urgence.

Traitement:
Le traitement local doit être réalisé rapidement.
Il consiste tout d'abord à sortir la victime de l'eau car la douleur peut favoriser un effet de panique entraînant un risque de noyade.
Il faut ensuite rincer abondamment la plaie avec de l'eau de mer ou du sérum physiologique, mais jamais à l'eau douce qui va détruire les capsules de venin non éclatées et raviver la douleur.
On peut ensuite retirer les tentacules avec une pince ou des gants ou racler la plaie avec un couteau ou encore avec un enduit de sable pour retirer ce qui est invisible à l'œil nu.
La victime pourra dans un second temps prendre des antalgiques pour soulager la douleur. La chaleur peut également calmer la douleur, le venin de méduse étant thermolabile.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Piqûre de méduse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]