Mononucléose infectieuse
santé au quotidien

Mononucléose infectieuse

Dents cassées
santé au quotidien

Dents cassées

Coqueluche
santé au quotidien

Coqueluche

Auto-mesure tensionnelle
santé au quotidien

Auto-mesure tensionnelle

Biopsie
santé au quotidien

Biopsie

Biopsie hépatique
santé au quotidien

Biopsie hépatique

Prostatite
santé au quotidien

Prostatite

Brûlure urinaire
santé au quotidien

Brûlure urinaire

Carie dentaire
santé au quotidien

Carie dentaire

Douleur auriculaire
santé au quotidien

Douleur auriculaire

Douleur du genou
santé au quotidien

Douleur du genou

Pneumonie

Pneumonie

La pneumonie infectieuse est une inflammation du poumon profond liée à une infection par un virus, une bactérie, un parasite ou un champignon.
Contrairement à la bronchite qui n'atteint que les bronches, la pneumonie se situe au niveau des alvéoles pulmonaires, c'est-à-dire là où se font les échanges gazeux entre l'oxygène, le gaz carbonique et le sang.

Mécanisme :
L'agent infectieux pénètre généralement dans l'organisme par les voies aériennes. Plus rarement, il atteint l'alvéole pulmonaire directement par voie sanguine.
Le germe, anormalement présent au niveau du sang, est stoppé au niveau des alvéoles, le poumon jouant son rôle de filtre.

Symptômes :
Ils associent fièvre et symptômes respiratoires.
De manière générale on observe la fièvre oscillante supérieure à 38°c. Elle est associée à l'accélération du rythme cardiaque et de la fréquence respiratoire.

La douleur, ressentie au niveau du thorax et du dos est quasi constante. Il n'y a généralement pas de signe d'infection des voies aériennes supérieures tels qu'un rhume, ou des maux de gorge. La toux peut être grasse d'emblée ou le devenir secondairement.
La personne a souvent l'impression d'avoir des difficultés à respirer, elle est essoufflée.

La pneumonie peut se compliquer d'un état de choc septique : le patient présente alors une tension artérielle basse et une fréquence respiratoire accélérée. C'est une urgence vitale.

Traitement :
La radiographie de thorax est l'examen de référence pour poser le diagnostic.
Le traitement de la pneumopathie est généralement antibiotique et doit être débuté le plus tôt possible.
Le paracétamol est prescrit pour atténuer la douleur et calmer la fièvre.
Le traitement sera réévalué au bout de 48 heures. S'il n'y a pas d'amélioration des signes cliniques, et que la radiologie pulmonaire s'aggrave, le patient sera hospitalisé.
Si le patient présente des signes de gravité, est âgé ou atteint de maladies chroniques, l'hospitalisation est décidé d'emblée.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...